Actualisé 22.06.2015 à 09:50

Streaming musicalTaylor Swift fait plier Apple Music

La firme à la pomme a cédé aux exigences de la chanteuse américaine, qui s'estimait financièrement lésée par son futur service de streaming.

de
man
La star américaine de 25 ans a critiqué la politique de rémunération d'Apple Music, qui sera lancé le 30 juin.

La star américaine de 25 ans a critiqué la politique de rémunération d'Apple Music, qui sera lancé le 30 juin.

Quelques heures après avoir écrit une lettre ouverte contre Apple, dimanche, dans laquelle elle annonçait boycotter Apple Music, Taylor Swift a eu gain de cause. La firme de Cupertino a en effet fait machine arrière en revoyant le système de rémunération de son nouveau service de streaming musical. «Apple Music paiera les artistes même pendant la période d'essai gratuite», a indiqué sur son compte Twitter Eddy Cue, vice-président des services internet et logiciels chez Apple.

La star américaine avait écrit sur son compte Tumblr qu'elle trouvait «choquant et décevant» qu'Apple Music ne la rémunère pas pour ses chansons qui seraient écoutées en ligne gratuitement pendant une période d'essai de trois mois réservée aux nouveaux abonnés. Elle a aussi assuré qu'elle ne parlait pas uniquement en son nom, mais pour tous les artistes «qui redoutent de s'exprimer publiquement parce qu'on admire et on respecte tant Apple».

La chanteuse avait estimé que cela allait «complètement à l'encontre des idées de cette entreprise historiquement progressiste et généreuse» que serait la marque à la pomme. C'est son album «1989», en tête des ventes aux Etats-Unis l'an passé, qui serait inaccessible sur la plateforme musicale d'Apple, même si Taylor Swift s'est gardée d'annoncer un retrait de tous ses disques.

La firme à la pomme, qui doit démarrer au 30 juin son service de musique en ligne, est ainsi la deuxième entreprise dans le collimateur de la jeune chanteuse de 25 ans. En novembre 2014, Taylor Swift avait déjà quitté le numéro un mondial du secteur, le suédois Spotify, en retirant toutes ses chansons de la plateforme. (man/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!