Actualisé 21.06.2008 à 04:05

Tchétchénie: un charnier de 800 personnes signalé à Grozny

Un charnier d'environ 800 personnes a été signalé à Grozny, capitale de la Tchétchénie, ont indiqué des responsables des droits de l'Homme.

Les victimes sont pour la plupart des civils.

Un habitant de Grozny a indiqué à Nourdi Noukhadziev, l'ombudsman des droits de l'Homme en Tchétchénie, une parcelle dans le cimetière chrétien dans laquelle quelque 800 personnes ont été enterrées du 2 janvier au 31 octobre 1995, a déclaré la porte-parole de M. Noukhadziev.

L'homme a dit qu'il travaillait dans une équipe de volontaires qui ramassait et brûlait des corps en 1995, alors que Grozny était en guerre.

Trois grandes batailles ont eu lieu pour le contrôle de Grozny, dont deux avec l'utilisation par l'aviation et l'artillerie russe de la technique du tapis de bombes, ce qui a détruit la majeure partie de la ville.

Il n'existe pas de statistiques officielles sur le nombre de personnes tuées au cours du conflit qui a duré onze années en Tchétchénie.

Selon les experts, environ 100'000 civils sur une population d'un million auraient péri. Environ 10'000 soldats russes ont été tués, selon l'armée. Selon des organisations de droits de l'Homme indépendantes, ce dernier chiffre est deux fois plus élevé.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!