Primaires américaines: Ted Cruz victorieux dans le Kansas et le Maine
Actualisé

Primaires américainesTed Cruz victorieux dans le Kansas et le Maine

Malgré deux victoires chacun samedi, Ted Cruz et Bernie Sanders restent deuxièmes, derrière respectivement Trump et Clinton.

1 / 150
Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)

Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)

Reuters
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)

Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)

AFP
Le sénateur démocrate Tim Kaine a été investi candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. (Mercredi 27 juillet 2016)

Le sénateur démocrate Tim Kaine a été investi candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. (Mercredi 27 juillet 2016)

Keystone

Les sénateurs Ted Cruz et Bernie Sanders ont remporté des victoires retentissantes samedi lors de nouvelles primaires républicaine et démocrate. Donald Trump et Hillary Clinton ont toutefois consolidé leur statut de favoris.

Ted Cruz, qui ne cesse de se présenter comme l'ultime rempart dans le camp républicain face à Donald Trump, l'a emporté largement dans deux des quatre Etats en jeu samedi soir: Kansas et Maine. Il n'a pu empêcher le magnat de l'immobilier de s'imposer en Louisiane, Etat le plus important de la soirée en nombre de délégués.

Trump a par ailleurs aussi gagné dans le Kentucky, selon les projections des médias. Ce qui porte à douze le nombre de primaires remportées par Donald Trump à ce jour, contre six pour Ted Cruz.

Les deux autres candidats à l'investiture républicaine, le sénateur de Floride Marco Rubio et l'ancien gouverneur de l'Ohio John Kasich restent installés en position de spectateurs aux troisième et quatrième place. Marco Rubio ne l'a emporté que dans un seul Etat, le Minnesota, et John Kasich n'a eu aucune victoire.

Prochaines primaires

Donald Trump est pour l'instant le favori pour l'investiture républicaine. Mais il est désormais la cible d'une campagne lancée par l'élite du Parti républicain dont l'ancien candidat à la présidentielle de 2012 Mitt Romney.

La prochaine journée de primaires républicaines est prévue mardi dans le Michigan, le Mississippi, l'Idaho et à Hawaï. Puis il y aura un nouveau «Super-Mardi» le 15 mars durant lequel cinq grands Etats seront en jeu, dont la Floride. Au terme des primaires, le candidat ayant remporté le plus de délégués sera investi à la convention nationale du parti en juillet.

Clinton favorite

Côté démocrate, où trois Etats étaient en jeu samedi soir, le sénateur Bernie Sanders l'a emporté sur sa rivale Hillary Clinton dans le Kansas et le Nebraska. Hillary Clinton a remporté la primaire en Louisiane. Elle reste cependant largement favorite pour l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion