Ski alpin: Ted Ligety s'envole, Janka déchante
Actualisé

Ski alpinTed Ligety s'envole, Janka déchante

L'Américain Ted Ligety a remporté dimanche le géant de Coupe du monde de Beaver Creek (Colorado) devant le Norvégien Kjetil Jansrud et l'Autrichien Marcel Hirscher.

Beaver Creek 2010 n'a pas autant souri à Carlo Janka que Beaver Creek 2009.

Beaver Creek 2010 n'a pas autant souri à Carlo Janka que Beaver Creek 2009.

Beaver Creek 2010 n'a pas autant souri à Carlo Janka que Beaver Creek 2009. Sur un nuage l'an dernier avec trois victoires dans le Colorado, le Grison a vécu un week-end cauchemardesque en échouant au 23e rang en super-G (samedi) et en connaissant l'élimination en géant (dimanche).

Pire, avant de partir à la faute, Janka n'avait pas convaincu en ne signant que le 12e chrono de la manche initiale. Après son triplé de 2009, le coureur d'Obersaxen avait enchaîné la semaine suivante avec trois éliminations à Val d'Isère. Reste à espérer pour lui que ses performancnes s'inversent également dans la station savoyarde.

Didier Cuche a vécu un week-end plus fructueux que son coéquipier dans les Rocheuses. Certes en retrait lors du géant dominical (11e) remporté par Ted Ligety, le Neuchâtelois est monté samedi en super-G sur le 55e podium de sa carrière, le premier de sa saison.

Vainqueur moral

Parti avec le dossard 19, Cuche peut même être considéré comme le vainqueur moral de cette course. Le skieur du Val-de-Ruz est le seul des cadors à avoir eu son mot à dire sur la piste «Birds of Prey» (oiseaux de proie). Tous les autres favoris n'ont pas pu rivaliser avec le vainqueur autrichien Georg Streitberger (dossard no 6) et son dauphin français Adrien Théaux (no 4), eux qui ont bénéficié de meilleures conditions de visibilité.

«Depuis le début de la semaine, j'ai eu de très bonnes sensations sur cette piste», a relevé Cuche. «J'étais déçu après l'annulation de la descente de vendredi (réd: vent trop violent). J'ai pu me rattraper avec ce super-G, lors duquel j'ai vraiment pu me faire plaisir. Cela me ravit d'être à nouveau sur le podium ici», a ajouté le Neuchâtelois, qui a glané 6 de ses 55 podiums dans la station du Colorado.

Streitberger et Ligety à la fête

Même s'il a profité d'un petit coup de pouce de la météo, Streitberger a glané un succès mérité, le deuxième de sa carrière. Le coureur de Saalbach (29 ans) avait déjà gagné en super-G en mars 2008 à Kvitfjell (No). Mais cette première victoire avait été largement éclipsée ce jour-là par la terrible chute de son ami d'enfance et camarade de chambre Matthias Lanzinger, qui avait dû être amputé d'une jambe.

Dimanche, c'est Ted Ligety qui est monté sur la première marche du podium pour le plus grand bonheur du public américain. Le coureur de Park City a réussi une véritable démonstration en laissant le Norvégien Kjetil Jansrud à plus de huit dixièmes. No 1 mondial du géant l'hiver dernier, Ligety a enlevé la sixième victoire de sa carrière, toutes conquises dans sa discipline phare.

La Coupe du monde masculine reprendra ses droits le week-end prochain à Val d'Isère. Un géant et un slalom sont au menu en Haute- Tarentaise.

Coupe du monde Messieurs. Super-G (samedi): 1. Georg Streitberger (Aut) 1'17''18. 2. Adrien Théaux (Fr) à 0''11. 3. Didier Cuche (S) à 0''13. 4. Christof Innerhofer (It) à 0''20. 5. Mario Scheiber (Aut) à 0''23. 6. Peter Fill (It) à 0''29. 7. Michael Walchhofer (Aut) à 0''40. 8. Robbie Dixon (Can) à 0''53. 9. Aksel Lund Svindal (No) à 0''57. 10. Stephan Görgl (Aut) à 0''61. 11. Ivica Kostelic (Cro) à 0''79. 12. Benjamin Raich (Aut) à 0''81. 13. Hannes Reichelt (Aut) à 0''89. 14. Kjetil Jansrud (No) à 0''98. 15. Klaus Kröll (Aut) à 1''05.

16. Gauthier de Tessières (Fr) à 1''28. 17. Werner Heel (It) à 1''32. 18. Romed Baumann (Aut) à 1''33. 19. Manuel Osborne-Paradis (Can) à 1''42. 20. Stephan Keppler (All) à 1''43. 21. Tobias Grünenfelder (S) à 1''45. 22. Hans Grugger (Aut) à 1''49. 23. Carlo Janka (S) à 1''59. Puis: 29. Erik Guay (Can) à 2''08. 35. Patrick Küng (S) à 2''25. 36. Christian Spescha (S) à 2''31. 41. Marc Gisin (S) à 2''99. 68 au départ, 49 classés. Notamment éliminés: Silvan Zurbriggen (S), Ami Oreiller (S), Patrick Staudacher (It), Bode Miller (EU), Ales Gorza (Sln), Marco Sullivan (EU), Andrew Weibrecht (EU), Ted Ligety (EU), François Bourque (Can).

Données technques: Piste Birds of Prey, 1957 m de long, 611 m de dénivelé, 42 portes; traceur A. Evers (Aut).

Géant (dimanche): 1. Ted Ligety (EU) 2'37''67. 2. Kjetil Jansrud (No) à 0''82. 3. Marcel Hirscher (Aut) à 1''24. 4. Romed Baumann (Aut) à 1''27. 5. Aksel Lund Svindal (No) à 1''37. 6. Cyprien Richard (Fr) à 1''49. 7. Massimiliano Blardone (It) à 1''63. 8. Thomas Fanara (Fr) à 1''79. 9. Philipp Schörghofer (Aut) à 1''80. 10. Truls Ove Karlsen (No) à 1''92. 11. Didier Cuche (S) à 2''00. 12. Matts Olsson (Su) à 2''03. 13. Sandro Viletta (S) à 2''10. 14. Davide Simoncelli (It) à 2''11. 15. Steve Missillier (Fr) à 2''28.

16. Ondrej Bank (Tch) à 2''34. 17. Jean-Philippe Roy (Can) à 2''36. 18. Ivica Kostelic (Cro) à 2''51. 19. Felix Neureuther (All) à 2''53. 20. Alexander Ploner (It) à 2''64. 21. Daniel Albrecht (S) à 2''84. Puis: 26. Marc Berthod (S) à 4''00. 27. Bode Miller (EU) à 8''68. 27 des 30 finalistes classés. Eliminés: Kalle Palander (Fin), Manfred Mölgg (It), Carlo Janka (S).

Ton opinion