Ski alpin: Ted Ligety s'impose dans son jardin
Actualisé

Ski alpinTed Ligety s'impose dans son jardin

L'Américain a signé une première dans le monde du cirque blanc. Personne n'avait jamais gagné six fois la même course en une carrière.

Ted Ligety a ajouté un nouveau record à son palmarès.

En remportant le géant de Kranjska Gora (Sln), l'Américain est devenu le premier à glaner six victoires sur la même piste et dans la même discipline.

Le coureur de Park City a ainsi battu les Didier Cuche (Kitzbühel/descente), Alberto Tomba (Sestrières/slalom), Ingemar Stenmark (Adelboden/géant) et autre Hermann Maier (Kitzbühel/super-G), qui s'étaient tous arrêtés à cinq victoires dans leur station préférée.

Pour réussir son sextuplé, Ted Ligety a toutefois tremblé. Et plus précisément face au revenant Benjamin Raich, auteur d'une formidable seconde manche. Le vétéran autrichien de 36 ans a bondi du 17e au 2e rang, faisant fondre son retard sur l'Américain de 1''61 à 0''18 à l'issue du deuxième tracé. C'est la 91e fois que Raich monte sur un podium en Coupe du monde, mais la première fois depuis plus de deux ans.

Marcel Hirscher est l'autre Autrichien à avoir fait une bonne opération à Kranjska Gora. Certes «seulement» au 4e rang, le Salzbourgeois a, malgré tout, pu conserver 50 points d'avance sur Ligety dans la hiérarchie du géant, alors qu'il ne reste plus qu'une course au programme, la semaine prochaine aux Finales de Lenzerheide. Au classement général de la Coupe du monde, Hirscher est aussi revenu à 41 points d'Aksel Lund Svindal (17e samedi), et devrait même le dépasser dimanche à l'issue du slalom.

Meilleur résultat pour Elia Zurbriggen

Côté suisse, Elia Zurbriggen a été le seul rescapé de la première manche. Qualifié de justesse (30e avec 0'01 d'avance sur le 31e), le Valaisan de 23 ans a profité de plusieurs éliminations sur le second tracé pour remonter au 22e rang, marquant des points pour la troisième fois de sa carrière. Le fils de Pirmin n'avait même jamais été si bien classé en Coupe du monde.

Sur la piste de sa dernière victoire sur le circuit, en 2011, Carlo Janka a été éliminé en fin de première manche. Un dénouement amer pour le Grison, lui qui était à l'aise jusque-là et qui semblait en mesure d'intégrer le top 10. Tous les autres géantistes helvétiques en lice, les Justin Murisier, Gino Caviezel et autre Thomas Tumler, n'ont pas réussi à passer le «cut» de la manche initiale. (afp)

Ton opinion