Infographie: Téhéran bombe le torse, puis se dit prêt à discuter
Actualisé

InfographieTéhéran bombe le torse, puis se dit prêt à discuter

L'Iran propose aux puissances du groupe 5+1 de se retrouver rapidement pour discuter de son programme nucléaire controversé.

Le chef des négociateurs nucléaires iraniens, Saïd Jalili, a répondu à une lettre envoyée en octobre par la cheffe de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, représentant le groupe 5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne et Allemagne), pour une reprise des négociations.

Les dernières discussions remontent

à janvier 2011 à Istanbul, en Turquie.

L'Iran semble avoir délibérément attendu pour répondre à Mme Ashton afin de pouvoir annoncer en même temps ses «avancées» nucléaires. Mercredi, Téhéran a dit avoir réussi à enrichir son propre combustible nucléaire à 20% pour son réacteur de recherche, alors que plusieurs dirigeants et experts occidentaux pensaient qu'il n'en avait pas la capacité technologique.

Le président Ahmadinejad a également déclaré que son pays avait augmenté de 50% le nombre de ses centrifugeuses de première génération. Enfin, il a annoncé que les scientifiques iraniens avaient fabriqué une nouvelle centrifugeuse «de quatrième génération» trois fois plus puissante que les précédentes.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

(afp)

Ton opinion