Telegram accuse Apple de brider les web apps
Publié

iOSTelegram accuse Apple de brider la version web des apps

Le patron de l’app de messagerie Telegram, Pavel Dourov, reproche à la firme à la pomme d’imposer intentionnellement des restrictions aux web apps sur son système mobile.

Pavel Dourov, patron et cofondateur de Telegram.

Pavel Dourov, patron et cofondateur de Telegram.

Getty Images via AFP

Pavel Dourov est une nouvelle fois remonté contre Apple. Le cofondateur de l’app de messagerie instantanée Telegram se plaint de ne pas pouvoir offrir le même niveau de qualité d’expérience avec la version web de son application sur iPhone et iPad, accusant Apple de limiter délibérément les possibilités offertes aux développeurs web sur iOS. Dans un message sur son canal Telegram, il indique que nombre d’entre eux estiment que le navigateur Safari d’Apple est «en train de tuer le web».

Cette situation profite à la marque à la pomme, selon lui: «Nous soupçonnons Apple de paralyser intentionnellement ses applications web pour forcer ses utilisateurs à télécharger davantage d’applications natives sur lesquelles Apple peut prélever sa commission de 30%», dénonce-t-il. Et d’enfoncer le clou: «Il est triste que, plus de dix ans après la mort de Steve Jobs, une entreprise qui a révolutionné le web mobile soit devenue son principal obstacle.»

Telegram Premium

Vendredi dernier, Pavel Dourov a par ailleurs confirmé sur son canal Telegram l’arrivée d’une formule payante sur sa plateforme de messagerie. Cette nouvelle offre, baptisée Telegram Premium, s’adresse aux «fans les plus exigeants». Attendue avant la fin du mois, elle doit apporter de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité d’envoyer des fichiers plus gros et une vitesse de téléchargement plus rapide, ainsi que d’autres avantages. «Toutes les fonctionnalités existantes restent gratuites et de nombreuses nouvelles fonctionnalités gratuites sont à venir», a tenu à rassurer le patron. Il n’a pas indiqué de prix, mais ce dernier pourrait être de 4,99 dollars par mois, d’après les rumeurs.

(man)

Ton opinion

3 commentaires