Adultère: Téléphone portable et infidélité ne font pas bon ménage
Actualisé

AdultèreTéléphone portable et infidélité ne font pas bon ménage

Mieux vaut garder une relation extraconjugale loin de la technologie, selon une étude de l'opérateur australien Telstra.

Un quart des utilisateurs de téléphones mobiles ont découvert grâce au SMS que leur conjoint les trompait ou ont entendu parler par ce biais d'un cas d'infidélité.

Une personne sur cinq aurait envoyé un message destiné à son partenaire ou amant en se trompant de destinataire, selon l'étude qui s'est penché sur les rapports entre l'infidélité et l'usage de SMS en sondant plus de 1200 utilisateurs.

(ats)

Ton opinion