Actualisé 28.03.2011 à 15:19

Sarkozy fait le buzz«Téléphonez à ma femme»

Un journaliste italien a posé une question à laquelle Nicolas Sarkozy ne savait pas répondre. Il s'en est sorti grâce à une pirouette.

von
L'essentiel online

«Quelle est votre opinion sur les mesures du gouvernement Berlusconi contre Lactalis à propos de l'affaire Parmalat?» lance un journaliste de la télévision italienne lors d'une conférence de presse à l'issue d'un sommet de l'Union européenne à Bruxelles vendredi dernier. Gros moment de silence... de solitude aussi sûrement pour le président français, plutôt préparé à répondre aux questions sur l'intervention française en Libye que sur ces questions économiques.

Après une grimace et un sourire, le président enchaîne. «J'aimerais bien avoir une conviction. Écoutez, bravo: 1-0, pour l'Italie. C'est incontestable, vous m'avez posé une colle. Je n'ai pas de position parce que je connais très mal (ce sujet, ndlr), j'aurai peur de dire une bêtise».

«Si vous voulez bien revenir en deuxième semaine! J'aurai travaillé. Je m'attendais à tout sauf à ça!». Le journaliste lui propose de lui téléphoner pour en parler.

«Vous voulez me téléphoner? Pourquoi pas?! Téléphonez à ma femme plutôt, en italien, parce que moi...». La salle est prise d'un fou rire.

«Bon, il est grand temps que j'abrège cette conférence de presse. Ça devient très dangereux. Bon week end.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!