Actualisé 27.01.2011 à 08:07

Grand conseil

Temps perdu pour une pétition farfelue

Une commission de quinze députés genevois a dû se pencher sur un texte sans queue ni tête muni d'une seule signature. Le pétitionnaire ne s'est pas rendu à son audition.

de
Irène Languin
Un seul signataire pour un texte inepte qui s'adresse plus loin aux "meilleurs députés de la voie lactée".

Un seul signataire pour un texte inepte qui s'adresse plus loin aux "meilleurs députés de la voie lactée".

«Renommer les communes genevoises dans un langage moins crypté que celui qui est mis en place aujourd'hui»: voilà l'objet de la pétition 1750 rédigée et signée par un certain S. B. le 13 mai 2010.

Parfaitement incompréhensible et assez pathétique, le texte propose notamment de rebaptiser Carouge «Grosse Courge» (puisqu'on y fête les légumes) ou Plan-les-Ouates «Gros Plan sur les Pouêts Pouêts» (allusion aux klaxons dans les bouchons).

Le droit de pétition étant un droit constitutionnel, la commission des affaires communales, régionales et internationales du Grand Conseil genevois a été chargée d'étudier le document. Son rapport est à l'ordre du jour de la séance du parlement cantonal jeudi soir.

Coutumier du fait

«Nous avons convoqué ce monsieur, il ne s'est pas présenté», peste le député PDC Bertrand Buchs, membre de la commission. «Soit c'est un gag, soit il n'a pas toute sa tête. Déranger et payer quinze élus pour ça, c'est absurde.»

Une recommandation unanime préconise le classement de la pétition, les commissaires déplorant au passage «que l'utilisation d'un droit populaire soit déprécié par l'auteur en snobant non seulement sa propre démarche, mais aussi le parlement dans son ensemble».

Apparemment, le signataire de cette fadaise est coutumier du fait. En septembre 2009 déjà, la Commission des pétitions du Grand Conseil genevois avait voté de ne pas auditionner S. B., auteur de trois pétitions, à cause de l'incohérence et de l'irrespect de leur contenu.

Selon Bertrand Buchs, ces cas restent heureusement marginaux. «Le principe de la pétition fonctionne en général très bien», conclut le député.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!