Buemi au Mans: Tenir 6 minutes de plus qu'en 2016
Actualisé

Buemi au MansTenir 6 minutes de plus qu'en 2016

Il y a douze mois, la Toyota du Vaudois était en tête des 24 Heures du Mans, lorsqu'une pièce a cédé à 360 secondes de l'arrivée.

par
Jean-Claude Schertenleib
Le Mans
Le pilote dAigle (méd.) et ses coéquipiers veulent placer leur No8 devant les 59 autres bolides.

Le pilote dAigle (méd.) et ses coéquipiers veulent placer leur No8 devant les 59 autres bolides.

AFP/Jean-francois Monier

L'image avait fait le tour du monde. Des visages soudain figés, la Toyota arrêtée quelques centimètres après la ligne, alors qu'elle entamait son dernier tour. Pour l'histoire. Pour la victoire. Sébastien Buemi, un des artisans du succès annoncé, était dans son stand. Abasourdi: «J'ai mis deux ou trois jours pour m'en remettre, raconte le Vaudois. Je ne suis pas du genre à vivre dans le passé; deux semaines plus tard, j'avais la finale du championnat de Formule E, je me suis vite concentré sur ce prochain but. Et puis, que faire? Sauter d'un pont? Non. C'était moche, juste moche. On s'était donné tant de peine pour en arriver là, et voilà que tout s'arrêtait à 6 minutes de la fin!»

Douze mois plus tard, il est toujours là. Dans une équipe Toyota qui aligne cette année trois voitures (contre deux au concurrent Porsche) et qui a dominé les essais préliminaires et le début des qualifications. Les ingénieurs ont bien sûr étudié la nature de la panne. Notamment pour faire taire les bruits qui ­faisaient état... d'un mauvais calcul de la consommation. «Bêtises, nous avions des réserves. Et si nous avions eu le moindre doute, nous aurions complété le réservoir», rappelle Buemi. C'est un problème de turbo qui est en cause: «Il y a longtemps que tu ne gagnes plus Le Mans en faisant une course d'attente; c'est désormais l'attaque, du premier au dernier tour.» Dimanche, la Toyota No 8 aura une mission: tenir six minutes de plus!

Buemi piège une monitrice d'auto-école

Une séance mouvementée

La Toyota No7 a signé le meilleur temps absolu du Mans, jeudi en début de soirée. Mais celle de Buemi a eu des soucis: moteur changé, à cause d'une fuite d'huile.

Ton opinion