Tennis: Christian Bîmes mis en examen
Actualisé

Tennis: Christian Bîmes mis en examen

Paris - Le président de la Fédération française (FFT) Christian Bîmes a été mis en examen pour «abus de confiance» et «prise illégale d'intérêts».

L'information a été révélée samedi par le quotidien sportif L'Equipe.

Cette mise en examen, assortie d'un placement sous contrôle judiciaire, lui a été notifiée vendredi par la juge Xavière Siméoni, après que Christian Bîmes eut passé 48 heures en garde-à-vue dans les locaux de la brigade de répression de la délinquance économique, ajoute L'Equipe.

La mise en examen pour «abus de confiance» est relative à une série de remboursements de frais, entre 2001 et 2007, jugés injustifiés par les enquêteurs, et celle de «prise illégale d'intérêt» à un emploi occupé par son épouse dans la société fournissant les hôtesses lors du tournoi de Roland-Garros, précise le quotidien sur son site internet. Christian Bîmes (60 ans) est président de la FFT depuis 1993. En février 2005, il avait été élu pour un quatrième mandat de quatre ans.

(si)

Ton opinion