Tennis: une enquête ouverte après des paris suspects
Actualisé

Tennis: une enquête ouverte après des paris suspects

Londres - Les dirigeants du tennis ont ouvert une enquête après de paris suspects lors d'une partie où le Russe Nikolay Davydenko a abandonné sur blessure face à un adversaire de second rang jeudi dans le tournoi ATP de Sopot en Pologne.

La compagnie de paris britannique Betfair a décidé vendredi d'annuler tous les paris effectués jeudi pour cette rencontre entre le Russe tenant du titre et tête de série 1 et son adversaire, l'Argentin Martin Vassalo Arguello, 87e mondial.

Betfair a reçu sept millions de dollars de paris sur ce match, soit 10 fois le montant des enjeux traditionnels. La plupart indiquaient une victoire d'Arguello, même après le succès du Russe dans le premier set.

Arguello a remporté la deuxième manche 6-3 et menait 2-1 dans la troisième quand le Russe a abandonné. Davydenko a expliqué qu'il a aggravé dans le deuxième set une blessure au pied gauche. Il a reçu des soins sur le court d'un médecin du tournoi avant de se retirer.

Betfair, qui a passé une convention depuis 2003 avec l'ATP pour signaler toute activité irrégulière concernant les paris, explique qu'elle a trouvé bizarre le nombre de paris en faveur d'Arguello dès le début de la rencontre.

«Nous pensons que quelque chose n'était pas normal», a déclaré le manager de Betfair Mark Davis. «Du coup, dans l'intérêt de la régularité et de l'intégrité et en consultation avec l'ATP, nous avons décidé d'annuler les paris et de retourner les enjeux aux parieurs.»

C'est la première fois que l'entreprise en arrive à cette extrémité.

«L'ATP est extrêmement concernée par les événements entourant les paris», ont déclaré par communiqué les dirigeants de l'ATP. «Nous sommes engagés dans la voie d'un sport sans corruption».

L'ATP a fait savoir vendredi que Davydenko a quitté la Pologne.

«Normalement, j'essaie de me battre jusqu'au bout, mais j'avais très mal et j'aurais aggravé le problème en tentant de finir le match», avait déclaré Davydenko jeudi après la partie. «Depuis lundi, j'ai un problème avec mes orteils gauches. Aujourd'hui, le problème a gagné le pied tout entier».

Après sa défaite en 8e de finale de Wimbledon face à Marcos Baghdatis, Davydenko a perdu trois matches au premier tour contre trois Français: contre Gaël Monfils à l'Open de Suisse, Florent Serra à l'Open des Pays-Bas et face à Gilles Simon à l'Open de Croatie. Il avait ensuite battu Andrei Pavel 6-3, 6-4 au premier tour à Sopot.

Arguello a perdu 2-6, 6-4, 6-2 vendredi en quart de finale contre son compatriote Jose Acasuso.

Davis a expliqué que Betfair est devenu méfiant jeudi quand les paris ont continué d'affluer en faveur d'Arguello après sa perte du premier set où il avait remporté seulement deux jeux.

Les paris sont enregistrés électroniquement ce qui permet à Betfair et à l'ATP de savoir qui a misé et quand.

AP

Ton opinion