Actualisé 23.01.2007 à 21:01

Tensions autour du nucléaire

LAUSANNE – Beaulieu a accueilli lundi soir un débat pour le moins houleux.

L'Office fédéral de l'énergie venait y présenter sa procédure de désignation des futurs sites de stockage des déchets nucléaires. «Des chaises ont volé, des micros ont été arrachés, les intervenants ont été traités de gangsters par une dizaine de jeunes de 25 à 30 ans», raconte la modératrice Thérèse Obrecht, confirmant une information de la Radio suisse romande. Vingt minutes de grabuge durant lesquelles le conseiller d'Etat Jean-Claude Mermoud est resté impassible. «Ce que ces jeunes disaient dans leurs tracts était intéressant, explique Isabelle Chevalley, présidente d'Ecologie Libérale et membre du comité Sortir du nucléaire. Je me demande parfois s'il n'y a pas que ce genre d'action pour se faire entendre», ironise-t-elle.

(cal)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!