Genève: Tentative de meurtre: «un dossier incomplet»
Actualisé

GenèveTentative de meurtre: «un dossier incomplet»

Incarcéré, l'homme suspecté d'en avoir poignardé un autre vendredi en fin de journée au parc des Bastions nie les faits. Selon son avocat, un élément manquait au Tribunal des mesures de contraintes.

par
Jérôme Faas
Les faits se sont déroulés à proximité des jeux d'échecs du parc des Bastions.

Les faits se sont déroulés à proximité des jeux d'échecs du parc des Bastions.

Le suspect de la tentative de meurtre survenue vendredi aux Bastions nie toujours être l'auteur du coup de couteau qui a grièvement blessé un homme. Selon nos informations, le Gambien de 27 ans, interpellé dimanche a proximité des lieux où a été commise l'agression, déclare qu'il jouait au foot ailleurs dans le parc lors des faits.

Son amie, une jeune étudiante genevoise, affirme l'avoir vu, transpirant, sur les lieux du match dix minutes après le drame. Son avocat, Me Timothée Bauer, confirme. Surtout, il s'étonne. «La police a très bien fait son travail en retrouvant cette femme. Mais pour une raison inexpliquée, son témoignage n'avait pas été versé au dossier quand le Tribunal des mesures de contraintes a décidé d'incarcérer mon client. L'enfermer sur la base d'éléments incomplets est anormal. S'il avait été suisse, on ne se serait pas permis de le mettre un mois en prison juste pour voir.»

Contacté, le Ministère public n'était pas joignable mercredi.

Ton opinion