Motocyclisme – Terrifiant highside de Marquez, forfait pour le GP
Publié

MotocyclismeTerrifiant highside de Marquez, forfait pour le GP

Le pilote espagnol a été déclaré «unfit» pour le Grand Prix d’Indonésie. Il a été transporté à l’hôpital.

par
Jean-Claude Schertenleib
(Lombok (Indonésie))
Marc Marquez a fini par se relever et être conduit aux stands.

Marc Marquez a fini par se relever et être conduit aux stands.

Getty Images

Victime d’un terrifiant highside ce matin lors du warm-up du GP d’Indonésie, Marc Márquez a été déclaré «unfit», en raison d’une commotion cérébrale. Même s’il s’est relevé (difficilement), l’Espagnol a ensuite été transporté dans un hôpital de Mataram, pour des contrôles supplémentaires.

Moto2: Chantra, la sensation

En raison de la température de plus en plus élevée – plus de 30 degrés au moment du départ -, en raison surtout de l’humidité ambiante, la distance du GP d’Indonésie Moto2 a été ramenée de 25 à 16 tours. 16 tours parfaits réussis par le Thaï Somkiat Chantra, qui a bondi de sa deuxième ligne pour prendre immédiatement la tête, avant d’augmenter son avance sur l’Italien Celestino Vietti (vainqueur au Qatar) et l’Espagnol Aron Canet (deuxième à Doha).

Chantra, qui avait dû renoncer au GP initial après s’être blessé – fracture ouverte d’un petit doigt – aux essais, fait de la Thaïlande un nouveau pays comptant un vainqueur de GP. Qualifié en pole position, le Britannique Jake Dixon n’a pas évité la chute.

Moto3: Foggia en patron

Seulement septième lors du GP d’ouverture au Qatar (il avait dû s’élancer de la fin de la grille), l’Italien Dennis Foggia (Honda) a confirmé qu’il était bien le principal favori pour le titre mondial Moto3 cette année. Seul en tête dès le sixième tour, Foggia prend du même coup la tête du championnat.

Immense coup de chapeau à Carlos Tatay, l’un des pilotes de Tom Lüthi: parti de la pole position, l’Espagnol a dû purger une pénalité de «long lap», avant de revenir de la 14e place pour s’offrir le premier podium (troisième place) de sa carrière. Le deuxième pilote du team CFMoto, Xavier Artigas, se classe sixième: «Pour moi, il était clair que Carlos (Tatay) pouvait bien faire, il a toujours été très agressif et son engagement est total. Quant à Xavi (Artigas), lorsqu’il aura encore gagné un peu de confiance avec la moto (il pilotait une Honda l’an dernier), il roulera lui aussi tout devant», confie un patron heureux, bien qu’éloigné d’Indonésie en raison d’un contrôle positif au Covid-19.

Ton opinion

4 commentaires