03.08.2020 à 20:16

ÉconomieTesla: une panne récurrente qui coûte une blinde

En Suisse romande comme ailleurs, de nombreux propriétaires de Model S et Model X voient leur ordinateur de bord tomber en panne, ce qui rend la voiture inapte à circuler.

de
Xavier Fernandez
Près de 200’000 véhicules seraient concernés (photo d’illustration).

Près de 200’000 véhicules seraient concernés (photo d’illustration).

DR

Antoine* est très remonté. L’ordinateur de bord de sa Tesla a connu bien des ratés, jusqu’au jour où il a définitivement cessé de fonctionner. Et si, sur la plupart des voitures, cela ne gêne en rien la conduite, son véhicule électrique est devenu inutilisable. «En marge de la perte du radar de recul ou du GPS, sur une Tesla, on perd également les clignotants, l’airbag ou les indications pour recharger la voiture», déplore le Neuchâtelois. Il a donc déposé son véhicule dans le garage Tesla le plus proche.

Le devis qu’on lui a présenté s’élevait à 3300 francs, pour un ordinateur d’occasion. Mais, au-delà du montant, ce qui a ulcéré Antoine, c’est qu’on lui a réinstallé le même type d’unité centrale, qui tombe régulièrement en panne. D’ailleurs, l’origine du bug est connue. Il provient de la puce Nvidia Tegra 3 qui souffre d’une usure prématurée. «Autrement dit, dans quelques années, je vais devoir repayer une nouvelle fois 3000 balles, alors qu’il existe des unités centrales de nouvelle génération qui ne tombent pas en panne. Pire, il est possible de faire changer la puce uniquement. Mais seuls des garagistes non agréés le font et, dans ce cas, Tesla détecte la manipulation et vous refusera à l’avenir toute assistance technique», explique Antoine.

Enquête ouverte aux USA

Roger*, un Valaisan, a néanmoins opté pour cette dernière solution. Et la réparation ne lui a coûté que quelque 500 francs. «L’avantage, c’est que la puce qu’on m’a installée a une durée de vie deux fois supérieure à celle de Tesla. Et ça a été fait très rapidement. J’ai récupéré ma voiture en moins d’une semaine, alors que Tesla m’avait indiqué des temps d’attente de plus d’un mois.» Et Nicolas, un Vaudois, de confirmer: «Pour ma part, je n’ai pas eu le loisir d’attendre que l’écran de mon ordinateur devienne noir. Mon unité centrale a bloqué mes suspensions dans une position improbable et je n’ai eu d’autre choix que faire réparer. Mais j’ai dû attendre près de deux mois. Heureusement, ma Tesla étant encore sous garantie, cela ne m’a rien coûté. Mais, la prochaine fois que mon ordinateur tombera en panne, je sais ce qui m’attend.»

En plus de ces trois Romands, de nombreux autres utilisateurs ont rencontré le même problème. Aux USA, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration), active dans la sécurité routière, a décidé d’ouvrir une enquête contre Tesla. Cette agence publique souligne que le défaut concerne potentiellement 159’000 véhicules: les Tesla Model S de 2012 à 2018, ainsi que les Model X d’avant 2018.

Selon différents médias spécialisés, la firme refuse toutefois de reconnaître qu’il s’agit d’un défaut de fabrication, pour ne pas devoir assumer des rappels massifs ou, au minimum, devoir offrir la réparation aux propriétaires. Contacté à plusieurs reprises, le service de presse de Tesla Europe n’a jamais répondu à nos questions.

*Prénoms d’emprunt

Une faille de protection des données

Plusieurs ordinateurs de bord de Tesla, tombés en panne puis remplacés, se sont retrouvés en vente sur des plateformes en ligne. Un hacker s’en est procuré plusieurs, et il a découvert que la mémoire n’avait pas été effacée. Il a donc eu accès à de nombreuses informations sur les anciens propriétaires, notamment des noms et numéros de téléphone, ainsi que différents mots de passe d’applications.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
428 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Guy le Beau Passant

05.08.2020 à 00:38

Les pannes ça arrive sur toutes les voitures, électriques ou pas, Tesla ou Honda. Et n'oubliez pas que Tesla est une marque de luxe, comme Mercedes ou Audi (peu importe l'avis de certains sur la question, je parle de leur positionnement en terme de prix et marketing). Le vrai problème de Tesla c'est leur politique de réparations. Que les Etats Unis et l'Europe se réveillent et leur force à vendre les composants aux garagistes indépendants et aux particuliers, dans l'intérêt du consommateur. Un démarreur Mercedes coûte peut-être le double du prix de Toyota, mais le mécano du coin peut télécharger le manuel de service, commander la pièce, vous l'installer, et garantit le travail. Ceci n'est pas le cas de Tesla. Tesla ne devrait pas avoir le droit de refuser de vous aider ou casser la garantie alors qu'un mécanicien qualifié avec CFC, qui aurait suivi à la lettre le manuel d'installation, avec une pièce d'origine a fait une réparation.

Emil Fred Cioran

04.08.2020 à 21:05

Vive le nucléaire

Aliberti

04.08.2020 à 20:50

Si le 20 min reportait les pannes de chez VW, il devrait publié un dictionnaire chaque matin... Avec Tesla c'est facile 3 - 4 clients avec une panne a 3000 CHF a 200'000 km et c'est le scandale... Chez les autres c'est mêmes pas le prix des services et entretiens ( frein etc ) sur 70'000 km...