Trafic: Test: bientôt à 140 km/h entre Berne et Bienne?
Actualisé

TraficTest: bientôt à 140 km/h entre Berne et Bienne?

Les jeunes UDC bernois ont demandé au Conseil d'Etat de lancer un projet-pilote en ce sens. Le gouvernement va étudier la proposition.

par
cht/nxp
1 / 4
Les jeunes UDC du canton de Berne proposent que la limitation de vitesse passe à 140 km/h sur un tronçon de l'A6 entre Schönbühl et Lyss.

Les jeunes UDC du canton de Berne proposent que la limitation de vitesse passe à 140 km/h sur un tronçon de l'A6 entre Schönbühl et Lyss.

Google Maps
Selon eux, nombreux sont les conducteurs qui ne respectent de toute manière pas les limitations.

Selon eux, nombreux sont les conducteurs qui ne respectent de toute manière pas les limitations.

Google Maps
Du côté du Conseil d'Etat bernois, on ne dit pas non. Le nouveau ministre en charge des transports, l'UDC Christoph Neuhaus, trouve l'initiative «intéressante», et pas seulement parce qu'elle provient de son parti.

Du côté du Conseil d'Etat bernois, on ne dit pas non. Le nouveau ministre en charge des transports, l'UDC Christoph Neuhaus, trouve l'initiative «intéressante», et pas seulement parce qu'elle provient de son parti.

Google Maps

Y aurait-il plus ou moins d'accidents si on augmentait la vitesse de 120 à 140 km/h sur les autoroutes suisses? Pour le savoir, les jeunes UDC du canton de Berne ont déposé une demande de projet-pilote au gouvernement bernois, selon la Berner Zeitung.

Ils proposent de mener cette expérience sur l'autoroute entre Berne et Bienne, plus précisément entre Schönbühl et Lyss. Selon eux, le trafic y est peu dense. Et nombreux sont les conducteurs qui ne respectent de toute manière pas les limitations. En outre, une vitesse à 140 km/h engendrerait moins d'accidents car il y aurait moins de dépassements.

Du côté du Conseil d'Etat bernois, on ne dit pas non. Le nouveau ministre en charge des transports, l'UDC Christoph Neuhaus, trouve l'initiative «intéressante», et pas seulement parce qu'elle provient de son parti. «Je suis aussi un citoyen», dit-il. Il a promis de demander l'avis aux experts de son département. Et suivant les conseils, il pourrait soumettre la proposition aux autorités fédérales.

La Berne fédérale, pour sa part, ne se dit pas favorable à cette augmentation de vitesse. Les recherches ont montré que plus vous roulez vite, plus les accidents sont nombreux et graves, affirme Marc Kipfer, du Bureau de prévention des accidents. Quant à l'Office fédéral des routes, il souligne que plus la vitesse est haute, plus il y a de bouchons.

Ton opinion