Football - Champions League: Test de stress pour le FC Bâle
Actualisé

Football - Champions LeagueTest de stress pour le FC Bâle

Les Rhénans accueillent l'ogre Manchester United mercredi. Objectif: comptabiliser pour garder ses chances de qualification pour les 1/8 de finale.

Le Bâlois Gabriel Oberlin recroisera la route de Marouane Fellaini mercredi.

Le Bâlois Gabriel Oberlin recroisera la route de Marouane Fellaini mercredi.

Keystone

Manchester United n'a besoin qu'un match nul pour assurer sa première place dans le groupe A de la Ligue des champions. Ce mercredi, le FC Bâle doit aussi comptabiliser pour ne pas nuire à ses chances de qualification pour les huitièmes de finale.

Pour cette 5e journée de poule, la situation entre le FC Bâle et le CSKA Moscou est semblable. Les deux équipes sont à égalité au deuxième rang de la poule A et largement distancées par le leader MU. Mais les Rhénans vont se retrouver en face d'un «monstre». Les joueurs de l'entraîneur Mourinho sont invaincus depuis plus d'une année sur la scène européenne. Une impressionnante série en Europa League la saison dernière est suivie par un retour parfait dans la plus lucrative des compétitions européennes.

Le «onze» de Raphael Wicky va être soumis à un nouveau test de stress. Que peuvent espérer les Bâlois face à une équipe de classe mondiale ? C'est difficile à évaluer. José Mourinho n'est pas connu pour ses expérimentations. Et il apparaît difficile de concevoir que le fragile champion de Suisse trouve une faille dans la meilleure défense de la Premier League. En dix-huit matches depuis la reprise du Championnat, Manchester United a réussi douze «blanchissages».

Les pronostics sont difficiles avec les Bâlois. Les fluctuations sont considérables même au cours des matches. Depuis le naufrage à St-Gall (1-2), le FC Bâle n'a perdu que face au CSKA Moscou (1-2) mais ce fut à domicile. Au cours des quinze journées de Championnat, les dominateurs des sept dernières années comptent 15 points de moins qu'en 2016. Paradoxalement, les perspectives d'accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des champions sont meilleures.

Ibrahimovic retrouve le terrain

Après plusieurs années difficiles et une politique un brin confuse, Manchester United a retrouvé un volume pour réussir un grand coup. José Mourinho dispose d'un effectif qui peut poser problème aux meilleures équipes européennes. Paul Pogba, de retour ce week-end après une blessure, les Espagnols Juan Mata et Ander Herrea ou le buteur belge Romelu Lukaku apportent une grande qualité et efficacité dans le jeu des Mancuniens.

A l'image de Pogba, Zlatan Ibrahimovic a également effectué sa rentrée samedi dernier contre Newcastle (4-1) sept mois après sa déchirure du ligament croisé. Le Suédois de 36 ans a rapidement repris sa place dans les seize mètres adverses. L'attaquant suédois à l'ego aussi démesuré que son entraîneur, ne fixe pas de limite à son équipe. «Tout est possible. Nous sommes plus forts que la saison dernière.» (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion