Actualisé 09.05.2007 à 23:15

Testez votre corpulence

POIDS – Un bon indice de masse corporelle est un garant d'une bonne santé.

L'indice de masse corporelle (IMC) est égal au poids (en kg) divisé par la taille (en mètres, au carré). Exemple: 68 kg divisé par 1,58 m x 1,58 m égale 27,2. L'IMC optimal se situe entre 18,5 et 25. Il y a surpoids pour un indice compris entre 25 et 30 (femme d'environ 161 cm pesant plus de 70 kg par exemple), obésité au-delà de 30. Cette obésité est qualifiée de sévère si l'IMC dépasse 35 et de morbide (soit sous contrôle médical) si l'IMC est égal ou supérieur à 40. Il faut néanmoins faire attention, car cet indice de risque ne prend pas en compte la proportion de masse musculaire ni de masse osseuse. Il est donc inadapté aux sportifs qui se retrouvent très souvent en surpoids alors que leur forme physique est souvent meilleure que la moyenne des individus. Un IMC inférieur à 18,5 révèle une insuffisance pondérale, et une dénutrition si l'indice est inférieur à 17. D'autre part, plus les kilos en excès se situent à la hauteur du ventre et sur le haut du corps, plus les risques pour la santé augmentent (diabète de type 2, maladies cardio-vasculaires). Cette obésité dite androïde existe lorsque le tour de taille (mesuré au nombril) est mesuré à 100 cm chez l'homme et à 90 cm chez la femme. Dans l'obésité gynoïde, au contraire, la graisse est située sur la partie basse du corps et touche plus particulièrement les femmes (fesses, hanches et cuisses). Favorisée par un climat hormonal à prédominance

œstrogénique, elle est souvent associée à des troubles d'ordres veineux et rhumatologiques.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!