Actualisé 09.02.2020 à 11:25

Motocyclisme

Tests MotoGP: la révolte du roi Rossi

Le vétéran italien de bientôt 41 ans a montré, lors de la 3e journée à Sepang, qu'il fallait encore compter avec lui.

Valentino Rossi s'est installé dans le top 5 ce dimanche à Sepang.

Valentino Rossi s'est installé dans le top 5 ce dimanche à Sepang.

AFP

Le Français Fabio Quartararo (Yamaha) aura été le grand dominateur des premiers essais MotoGP 2020, sur le circuit de Sepang (Malaisie); le Niçois a signé chaque jour le meilleur chrono, terminant ainsi au sommet d'une hiérarchie plus serrée que jamais.

Ils sont en effet 19 en huit dixièmes, après trois jours de travail intense. Parmi eux, un certain Valentino Rossi, qui a appris il y a deux semaines qu'il ne ferait plus partie du team officiel Yamaha en 2021 – au cas où Rossi, 41 ans dimanche prochain, décidait de poursuivre sa carrière – et qui, ce dimanche, s'est installé dans le top 5.

Avec Quartararo, Crutchlow (Honda), Rins (Suzuki) et Bagnaia (meilleur pilote Ducati), on retrouve quatre marques aux quatre premières places. La nouvelle KTM (Pol Espargaró sixième) et la nouvelle Aprilia (Aleix Espargaró dixième) ont également impressionné.

Tout aussi impressionnant, cette image de Jorge Lorenzo, devenu pilote de test Yamaha et qui s'entretient avec... Valentino Rossi, à l'écoute de ce nouveau coach: «Jorge est détendu, il nous apporte beaucoup. C'est étonnant, mais il semble que lorsqu'on prend sa retraite, on devient plus sympathique, je me réjouis de voir ce qui va se passer avec moi», rigole Rossi.

Plus sérieusement: avec Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa, Yamaha et KTM prouvent déjà l'importance toujours plus grande des pilotes de test. Un phénomène qui ne va aller qu'en s'amplifiant, dans la mesure où, le nombre de courses devant continuer d'augmenter ces prochaines années, les journées d'essais des pilotes titulaires vont, elles, diminuer.

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!