Rentrée scolaire - Tests réguliers pour les élèves: une idée source de tensions
Publié

Rentrée scolaireTests réguliers pour les élèves: une idée source de tensions

Le Conseil fédéral veut que des tests à large échelle soient menés dans les classes. Les cantons appellent à garder leur autonomie.

par
Yannick Weber
Alain Berset souhaite que les cantons prévoient des dépistages réguliers et généralisés dès la rentrée.

Alain Berset souhaite que les cantons prévoient des dépistages réguliers et généralisés dès la rentrée.

Tamedia AG

Alors que la rentrée scolaire se prépare, les discussions sont toujours vives au sommet. Comme le raconte la «Schweiz am Wochenende», il y a désaccord entre Alain Berset et la Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP). Le Conseil fédéral, conscient que le variant Delta est déjà source d’une rapide augmentation du nombre de cas, veut à tout prix éviter que la rentrée ne provoque une flambée de l’épidémie.

Il fait pression sur les cantons pour que ceux-ci prévoient des tests réguliers et généralisés sur les élèves dès la rentrée. À noter que celle-ci approche à grands pas: en Argovie, par exemple, les élèves retourneront en classe dès le 9 août. Jusqu’ici, les cantons ont tous adopté des stratégies différentes. Certains menaient des tests généralisés, d’autres seulement après la découverte de cas. Des tests salivaires ont aussi été utilisés pour éviter les frottis nasaux.

«Laissez-nous faire notre travail»

Lors d’une dernière conférence de presse, Alain Berset avait dit ne pas comprendre les cantons qui se montraient réticents à l’idée. La CDIP avait écrit formellement à Alain Berset pour lui faire part de son «étonnement», ayant pris les remarques comme une injonction qui ne laissait plus aux cantons l’autonomie tant chérie par notre système fédéral.

Dernièrement, Alain Berset a réitéré sa demande: non seulement le variant Delta rend la situation plus tendue, mais les mesures ont été largement levées et le virus circulera d’autant plus. La CDIP, elle, maintient sa position: les cantons ont déjà mis beaucoup de mesures en place et ils décideront en fonction de la situation épidémique sous quelles modalités ils mèneront des tests de masse.

Ton opinion