Bourde à la TV: «TF1 redessine la Belgique»
Actualisé

Bourde à la TV«TF1 redessine la Belgique»

Une bourde de la chaîne de télévision française TF1, qui a diffusé lundi soir une carte de la Belgique à l'envers, suscite de nombreux commentaires.

A gauche, la Belgique vue par TF1. A droite les véritables places de la Wallonie et la Flandre.

A gauche, la Belgique vue par TF1. A droite les véritables places de la Wallonie et la Flandre.

«TF1 redessine la Belgique», s'amuse le site internet du quotidien La Libre Belgique, «TF1 s'emmêle les pinceaux» et «confond Wallonie et Flandre sur la carte de Belgique», renchérit celui de la télévision RTL-TVI.

«L'heure n'est pas à la rigolade, vu l'état actuel des choses, mais il faut bien avouer que l'erreur prête à sourire...», se gausse encore la chaîne privée.

Pour le site du quotidien Le Soir, «TF1 met la Belgique à l'envers» et commet «une grosse boulette».

«La première chaîne de télé française n'avait pas suffisamment potassé sa géographie de la Belgique et a inversé sur la carte Flandre et Wallonie. Ca fera plaisir à certains», commente-t-il, alors que les réseaux sociaux se sont emparés du sujet.

«A moins qu'il ne s'agisse d'un projet de compromis top-secret?», se demande le site belge d'informations 7sur7.

C'est que l'erreur a une résonance particulière dans un pays où la question des frontières linguistiques est au centre de la crise qui a eu raison lundi du gouvernement d'Yves Leterme, contraint à la démission, la troisième en moins de deux ans.

Une Wallonie au Nord entourant Bruxelles serait le rêve des rares partisans de l'indépendance de la région francophone et règlerait tous les problèmes actuels avec les Flamands.

Le conflit actuel vient en effet précisément du fait que la capitale du pays, très majoritairement francophone, est située au milieu de la Flandre néerlandophone, au Nord.

Les Flamands ne supportent plus la «tâche d'huile» des francophones sur leur territoire, de nombreux Bruxellois, ne parlant pas toujours le néerlandais, s'installant dans la périphérie flamande de la métropole, où les conditions de vie sont souvent meilleures et où ils bénéficient de droits linguistiques spéciaux.

Ton opinion