Cinéma: Thandie Newton: appelez-la «Thandiwe»
Publié

CinémaThandie Newton: appelez-la «Thandiwe»

Dans une interview à «Vogue» parue dimanche, l’actrice britannique, star de la série «Westworld», dit avoir décidé de revenir à son véritable prénom.

Thandiwe Newton avait vu son prénom changé au tout début de sa carrière, dans les crédits de son premier film, quand elle n’avait que 16 ans.

Thandiwe Newton avait vu son prénom changé au tout début de sa carrière, dans les crédits de son premier film, quand elle n’avait que 16 ans.

AFP

Ne l’appelez plus «Thandie» Newton. L’actrice britannique, star de la série «Westworld», a décidé de revenir à l’orthographe initiale de son prénom, «Thandiwe», «bien-aimée» en shona, langue d’Afrique australe, a-t-elle annoncé lors d’une interview dans l’édition britannique du magazine Vogue, parue dimanche.

Fille d’un technicien de laboratoire britannique et d’une princesse zimbabwéenne, Thandiwe Newton a déclaré que l’orthographe de son prénom avait été changée dans les crédits de son premier rôle d’actrice pour le film «Flirting» de 1991, quand elle n’avait que 16 ans.

À présent, la star de «Westworld» revient à son véritable prénom. «C’est mon nom. Ç’a toujours été mon nom. Je reprends ce qui est mien», a-t-elle déclaré au magazine. Sur son compte Twitter, elle affirme: «Ils ont volé mon nom. Je le reprends.»

Thandiwe Newton est depuis longtemps une championne de la cause des femmes, et de la lutte contre les agressions sexuelles. Elle s’est également élevée contre les abus racistes et sexuels à Hollywood.

Relation forcée

Dans l’interview donnée à Vogue, l’actrice affirme que le réalisateur de «Flirting», John Duigan, lui avait demandé de prendre une teinte de peau «un peu plus sombre» pour le rôle, et réitère les allégations selon lesquelles le réalisateur de 39 ans avait entamé avec elle une relation de nature sexuelle, qu’elle avait décrite dans le passé comme «forcée».

Elle se remémore également d’autres incidents racistes et sexuels, notamment d’un réalisateur qui avait abusé d’elle sexuellement avant de montrer une vidéo de l’événement à d’autres. «J’étais traumatisée», déclare l’actrice au magazine.

Thandiwe Newton évoque aussi avec franchise sa lutte contre un trouble alimentaire, le qualifiant de «la plus horrible danse avec quelque chose qui est censé apporter la vie».

(AFP)

Ton opinion