Brésil - Thaysa a-t-elle accouché pendant son propre meurtre?
Publié

BrésilThaysa a-t-elle accouché pendant son propre meurtre?

Une jeune femme qui était enceinte de 8 mois a été retrouvée morte dans un ruisseau. Son bébé avait disparu et rien n’indique qu’il lui a été arraché. Les enquêteurs envisagent une piste surprenante.

Le mystère plane toujours autour de la mort de Thaysa Campos dos Santos, une jeune femme de 23 ans retrouvée morte près d’une voie ferrée en septembre dernier à Rio de Janeiro. Les enquêteurs, qui peinent à éclaircir les circonstances de ce drame, envisagent désormais une théorie étonnante. Au moment de son décès, la jeune styliste ongulaire était enceinte de huit mois. Or, lors de la découverte du corps de la victime, son bébé n’était plus là.

Ce qui intrigue tout particulièrement les autorités, c’est le fait que les médecins légistes n’ont constaté aucune trace d’intervention dans le ventre de Thaysa: la jeune femme aurait donc accouché naturellement. Selon Nelson Massini, professeur de médecine médico-légale à l’Université d’État de Rio de Janeiro, la piste la plus probable est que le bébé a été kidnappé. L’expert estime que la jeune femme a pu accoucher pendant son propre meurtre.

«Je veux récupérer ma petite-fille»

«Je pense que ma petite-fille est en vie et qu’on a forcé Thaysa à accoucher. Je lance un appel aux autorités: si l’enfant est vivant, je veux récupérer ma petite-fille. J’ai besoin d’elle», confie Jaqueline Campos, la mère de la victime. Thaysa était séparée du père de ses deux autres enfants. Sa grossesse était le fruit de sa liaison avec un homme marié.

Extra Globo rapporte que les autorités sont en possession d’images de vidéosurveillance potentiellement précieuses. Cet enregistrement montre un homme en train d’approcher Thaysa par-derrière et l’attraper par le cou. La jeune femme parvient à se dégager, mais l’individu la saisit à nouveau et l’emmène vers la gare ferroviaire. Le corps de la Brésilienne a été retrouvé le 10 septembre dans un ruisseau, une semaine après les faits. «Je crains que l’affaire ne soit jamais résolue. Je voudrais savoir qui lui a fait ça, pourquoi c’est arrivé», conclut la mère de Thaysa.

(joc)

Ton opinion