Actualisé 25.01.2013 à 14:34

Télécrochet«The Voice» suisse: a-t-on oublié les Romands?

Malgré la présence de candidats romands, «The Voice of Switzerland» ne passera pas sur la RTS. Explications.

de
Fabrice Aubert/Julienne Farine

La version suisse du télécrochet, dont la particularité réside dans ses auditions à l'aveugle, débute samedi 26 janvier sur SRF1. Lorsqu'on sait que l'émission s'appelle «The Voice of Switzerland», on peut se demander pour quelle raison le programme ne bénéficie pas d'une diffusion simultanée sur la RTS, comme cela a pu être le cas pour les Swiss Awards, par exemple.

«Je discute souvent avec mes collègues alémaniques et tessinois. Nous avions évoqué la possibilité d'un plateau commun, mais la réalisation du projet s'est révélée impossible», nous explique Thierry K. Ventouras, chef du divertissement à la RTS qui avait déjà rencontré les ayant-droit de l'émission il y a deux ans pour comprendre le fonctionnement de l'émission.

Une émission du même acabit en Suisse romande?

Son homologue alémanique, Christoph Gebel, abonde dans ce sens: «Il aurait été très compliqué de réaliser une version plurilingue de cette émission, en raison de son format. Et cela aurait aussi engendré de gros coûts de production supplémentaires.» Mais Thierry K. Ventouras garde encore espoir: «J'ai toujours dans un coin de la tête et dans mon cœur l'envie de lancer une émission comme «The Voice» sur la RTS. J'ai envoyé quelques hameçons au niveau international, il faut attendre.»

Comme pour la version française, «The Voice of Switzerland» va diffuser dans un premier temps les auditions des candidats enregistrées. Avoir chaque samedi et mercredi dès le 26 janvier. Dès le samedi 16 février, place aux battles. Puis, les 2 et 9 mars, la chaîne alémanique diffusera les demi-finales en direct. Et enfin la finale le 16 mars. Retrouvera-t-on un Romand à cette date-là?

Des candidats romands dès samedi

Une chose est sûre, plusieurs candidats francophones ont tenté leur chance et certains ont fait sensation dans l'émission. Les premiers que l'on pourra découvrir à l'antenne ce samedi sont la Veveysanne Ella Ronen et le Fribourgeois Patrick Rouiller, alias Paul Plexi. Ce dernier avait déjà tenté sa chance à «Nouvelle Star», en France et en Allemagne. Les deux candidats se présenteront dans des interviews disponibles dimanche sur note site.

Parmi les autres candidats francophones nous pouvons d'ores et déjà annoncer qu'il se trouve, notamment, la Neuchâteloise Angie Ott et la Biennoise Veronica Racine.

En attendant de découvrir des interviews de chaque candidat romand, voici quelques vidéos des deux premiers à passer à l'antenne:

Ella Ronen - Sing Us A Song

Paul Plexi

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!