Dopage: Thomas Frei passe aux aveux
Actualisé

DopageThomas Frei passe aux aveux

Thomas Frei a reconnu s'être dopé. Le Soleurois de 25 ans est passé aux aveux devant son employeur, la formation BMC financée par Andy Rihs.

Le contrôle positif de Thomas Frei à l'EPO avait été rendu public jeudi dernier.

Le contrôle positif de Thomas Frei à l'EPO avait été rendu public jeudi dernier.

«Thomas Frei a reconnu auprès de la direction de l'équipe avoir violé de manière fautive les règles anti-dopage», peut-on lire dans un communiqué de BMC, qui précise que le Soleurois «a agi seul et a confirmé que sa faute était sans aucune relation» avec la formation américano-suisse. Celle-ci a immédiatement congédié le coureur, dont le contrôle positif à l'EPO avait été rendu public jeudi dernier. Le coureur aurait expliqué qu'il «regrette la publicité négative» qu'il a causé à son employeur.

Si BMC condamne la prise d'EPO de son professionnel qui fait partie de ses cadres depuis 2009, elle «est cependant reconnaissante que Thomas Frei ait reconnu et clarifié immédiatement la situation» sans attendre les résultats d'une éventuelle analyse de l'échantillon B, et «le remercie pour l'honnêteté qu'il a manifestée en reconnaissant sa faute».

(si)

Ton opinion