Festival off: Thomas More survole le off

Actualisé

Festival offThomas More survole le off

Le bilan est au beau fixe: les caveaux du bourg n'ont pas désempli, et les programmations ciblées de chaque lieu ont attiré une foule de connaisseurs.

Parmi eux, le Hundred Blue Bottles Club a offert cette année encore une carte blanche pour cinq soirs. C'est le collectif lausannois Thomas More Project qui s'en est occupé, avec brio: investissant ce lieu très particulier, ils ont complètement transformé la pièce centrale en utilisant pas moins de sept écrans pour présenter leurs projections. Les deux VJ ont créé des ambiances fascinantes en puisant dans les références cinématographique.

Sur le plan musical, le groupe s'est offert un plateau différent par soirée, invitant des artistes principalement axés electro. Ces rencontres ont provoqué des étincelles, permettant au groupe de prouver une fois de plus son talent et sa polyvalence.

Vendredi soir, dans un registre plus rock, c'est Evelinn Trouble qui est venu les épauler, ravissant les nombreux festivaliers.

(adc)

Ton opinion