Thomson creuse fortement sa perte nette en 2008
Actualisé

Thomson creuse fortement sa perte nette en 2008

Le groupe français de technologies pour les médias Thomson, confronté à une situation financière difficile, a publié mardi une perte nette de 1,93 milliard d'euros en 2008, contre -23 millions d'euros en 2007.

Cette perte s'explique principalement par un «impact négatif de 1,6 milliard d'euros» lié à des dépréciations d'actifs et des charges de restructuration, indique le groupe dans un communiqué. Le résultat opérationnel (EBIT) des opérations poursuivies tombe lui aussi dans le rouge, à -1,3 milliard d'euros (1,9 milliard de francs), à comparer à un bénéfice de 380 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires annuel, déjà annoncé, recule de 12,6% à 4,8 milliards d'euros. A taux de change constant, la baisse est de 7,7%. Sur le seul quatrième trimestre, il s'inscrit en repli de 8,4% (-8,2% à taux constant).

Evénements défavorables

Thomson indique avoir «souffert de divers événements défavorables, dont l'impact de la grève des scénaristes à Hollywood, des baisses de prix lors de renouvellements et de renégociations» de certains contrats, et une «demande plus faible».

Pour 2009, le groupe n'a pas «voulu faire des promesses» difficiles à tenir dans le contexte actuel, mais a «constaté une amélioration de la tendance sur les deux premiers mois de l'année», selon le nouveau directeur général Frédéric Rose.

Thomson, qui confirme qu'il ne sera pas en mesure de respecter ses engagements bancaires, dit «poursuivre activement des discussions constructives avec ses créanciers». (ats)

Ton opinion