Football: Thoune passe l'épaule en fin de match
Actualisé

FootballThoune passe l'épaule en fin de match

Samedi en Super League, les Neuchâtelois se sont inclinés 2-3 à la Maladière. Ils avaient pourtant refait un retard de deux buts.

par
Sport-Center
Le gardien neuchâtelois Matthias Minder ne peut rien sur le tir de Miguel Castroman. Il concède ainsi le 0-2.

Le gardien neuchâtelois Matthias Minder ne peut rien sur le tir de Miguel Castroman. Il concède ainsi le 0-2.

Keystone

Neuchâtel Xamax est décidément une victime de choix lorsqu'il s'agit d'encaisser des buts spectaculaires. La frappe de 60 mètres du Lausannois Stjepan Kukuruzovic, inscrite il y a dix jours en Coupe de Suisse, n'a pas tardé à faire le tour du pays et à affoler internet. Samedi à la Maladière, le geste était tout aussi fabuleux, mais l'auteur se nommait cette fois-ci Miguel Castroman. À vingt mètres, l'attaquant du FC Thoune a armé une volée directe sur un corner de Matteo Tosetti. Le tir était d'une pureté parfaite et le ballon s'est envolé au fond des filets de Matthias Minder.

À cet instant, soit la 52e minute, le souci était double pour les Neuchâtelois. Puisque, quatre minutes plus tôt, Castroman avait déjà trouvé la faille. Autant dire que, mené 0-2, Xamax était en train de passer à côté d'un duel qui pouvait lui permettre de repousser la lanterne rouge bernoise à neuf longueurs. Le score était plutôt flatteur pour les visiteurs, mais les rouge et noir se retrouvaient surtout punis de ne pas en faire assez. En fait, les hommes de Joël Magnin se sont créé une immense double occasion dès les toutes premières secondes. Mais ni Raphäel Nuzzolo, ni Arbenit Xhemajli, dont le coup de tête était détourné sur la ligne par Basil Stillhart, ne parvenaient à mettre Neuchâtel sur orbite. Dommage, la soirée aurait pu prendre une toute autre tournure si les hôtes avaient trouvé la faille aussi rapidement.

Karlen a été convainquant

Mais tout est donc devenu nettement plus compliqué en début de seconde mi-temps. C'est d'ailleurs après avoir concédé le 0-2 que les Xamaxiens ont véritablement enclenché la deuxième vitesse. Gaëtan Karlen, convaincant dans son rôle de remetteur en pointe, a d'ailleurs failli sonner la révolte instantanément en décalant parfaitement Charles-André Doudin, mais son centre longeant la ligne de but ne trouvait personne. Décidément impossible à suivre au cours d'un même match, Neuchâtel a fini par faire son retard. Par Arbenit Xhemajli d'abord (64e), puis par Gaëtan Karlen (84e). Une vraie réaction d'orgueil comme le pensionnaire de la Maladière est capable d'en proposer. Mais s'il sait étonner dans le bon sens, l'inverse est tout aussi valable. Et, à peine 120 secondes après le 2-2, les locaux se faisaient transpercer par un coup de tête de Chris Kablan. Oui, Xamax a manqué une occasion en or de se donner de l'air.

Florian Vanay, Neuchâtel

Neuchâtel Xamax - Thoune 2-3 (0-0)

Stade de la Maladière, 5697 spectateurs.

Arbitre: Fedayi San.

Buts: 48e et 52e Castroman 0-2; 64e Xhemajli 1-2; 84e Karlen 2-2; 86e Kablan 2-3.

Xamax: Minder; Gomes (81e Hail Selassie), Neitzke, Oss, Xhemajli, Seydoux (69e Kamber); Doudin (86e Seferi), Mveng; Ramizi, Nuzzolo; Ga. Karlen. Entraîneur: Joël Magnin.

Thoune: Faivre; Glarner, Rodrigues, Gelmi, Kablan; Roth (78e Fatkic), Stillhart; Tosetti, Gr. Karlen (35e Munsy), Vasic (62e Salanovic); Castroman. Entraîneur: Marc Schneider.

Avertissements: Doudin (24e, jeu dur), Castroman (61e, jeu dangereux), Ramizi (65e, antijeu), Roth (75e, antijeu), Neitzke (77e, altercation), Rodrigues (77e, altercation), Karlen (93e, jeu dur).

Ton opinion