Actualisé 12.03.2007 à 08:10

Thromboses: les employés de bureaux plus touchés que les passagers d'avion

Wellington - Les employés qui passent de longues heures immobiles à leur bureau sont plus enclins aux thromboses que les passagers de vols long courrier, révèle une étude néo-zélandaise.

Ils représentent plus d'un tiers des personnes qui souffrent de cette maladie.

L'enquête menée par l'Institut médical de recherche de Wellington montre que le tiers des malades hospitalisés pour la formation d'un caillot dans un vaisseau sanguin sont des employés de bureau qui sont restés assis durant de longues périodes devant leur ordinateur.

34% des 62 personnes ayant fait l'objet de l'étude étaient dans cette situation tandis que 21% des malades avaient récemment pris un vol long-courrier, précise lundi le journal New Zealand Herald.

Certains employés victimes de thrombose avaient passé jusqu'à 14 heures en une journée assis devant leur ordinateur. Certains passaient trois à quatre heures d'affilée sans se lever.

Le risque de thrombose pourrait être de 1% parmi les usagers habituels de vols long courrier, avait déjà récemment indiqué le même institut néo-zélandais. Le mal a été surnommé à tort «le syndrome de la classe économique» mais il touche en fait tous les types de passagers.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!