Actualisé 26.07.2012 à 21:16

Europa League

Tibert Pont s'improvise buteur

Les deux réussites du milieu de terrain grenat, hier à Erevan, ont permis à Servette de se qualifier pour le troisième tour de l'Europa League.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger, Erevan
Servette a assuré la qualification en Arménie en s'imposant 3-1.

Servette a assuré la qualification en Arménie en s'imposant 3-1.

Peu habitué au rôle de scoreur, le milieu genevois rayonnait au terme de la partie. «La dernière fois que j'ai réussi à inscrire un doublé, ça devait être en junior C inter», s'est-il marré. Ses deux buts, marqués en l'espace de quelques minutes ont scellé le sort de la partie. «Je suis à chaque fois au bon endroit au bon moment et je peux la pousser au fond, a détaillé le Genevois. Il y a aussi une petite part de chance là-dedans. Mais, au final, on peut dire qu'on a fait le boulot.»

En première période, les choses auraient pu mal tourner pour Servette, tant les Arméniens avaient envie de réussir un exploit. Ils n'ont pourtant véritablement inquiété Barroca qu'à une reprise. «Il était important de résister dans un premier temps pour ensuite concrétiser nos occasions. On savait que si on parvenait à marquer, le match serait pour ainsi dire plié.»

De son côté, Joao Alves a accueilli la victoire avec soulagement. «Je suis satisfait du résultat et de la qualification. On a su prendre le match en main.» L'entraîneur portugais a tenu à dédier la victoire des siens à la vingtaine de supporters «grenat» qui avaient entrepris le lointain déplacement d'Erevan. « C'est incroyable de voir ces fans faire autant de kilomètres pour venir nous soutenir. Bravo et merci.»

Au prochain tour, Servette rencontrera un gros morceau: Rosenborg Trondheim. Les Norvégiens se sont qualifiés in extremis en s'imposant 1-2 au Kazakhstan face à Ordabasy. Le deuxième but est tombé à la 94e minute.

FC Gandzasar - Servette FC 1-3 (0-0)

Erevan. Stade de la République. Environ 500 spectateurs. Arbitre: Saar (Est). Buts: 46e De Azevedo 0-1. 65e Pont 0-2. 68e Pont 0-3. 91e H. Avagyan 1-3.

FC Gandzasar: Beglaryan; Manucharyan, Obradovic, Tatintsyan (55e Diakaridia), A. Avagyan; Kasule, Vukomanovic; Lomba, Correia (62e H. Avagyan), Seedorf; Keita (73e Nasibyan).

Servette FC: Barroca; Mfuyi (73e Gissi), Moubandje, Schneider, Pizzinat (67e Poceiro); Kouassi, Pont, Lang (75e Moutinho), Pasche, De Azevedo; Karanovic.

Notes: Servette sans Routis, Diallo, Paratte, Tréand, Baumann, Schlauri, Kusunga, Rüfli (tous blessés), Esteban (non convoqué), Gomes, Grippo, Ramizi (non qualifiés). Avertissements: 36e De Azevedo. 42e Obradovic. 56e Vukomanovic. 86e Moubandje.

VICTOIRE LOGIQUE. Servette a peiné durant toute la première mi-temps face à des Arméniens bien décidés à jouer le coup à fond. Il a fallu une erreur monumentale de la défense de Gandzasar pour que Marcos De Azevedo trouve l’ouverture (46e). Ensuite, les choses sont devenues un peu plus faciles et Tibert Pont a pu donner deux longueurs d’avance en exploitant parfaitement deux renvois du gardien arménien (64e et 68e). Une fois le trou fait, le coach Joao Alves a pu faire reposer ses cadres (Mfuyi, Pizzinat et Lang). Les Arméniens ont sauvé l’honneur dans les arrêts de jeu.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!