Tibet: L'UE appelle la Chine à la «retenue»
Actualisé

Tibet: L'UE appelle la Chine à la «retenue»

Les dirigeants européens ont adopté vendredi une déclaration appelant la Chine à la «retenue» au Tibet, selon le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

«La présidence slovène nous a proposé un texte, que nous avons accepté» qui «demande de la retenue, qui demande que les personnes arrêtées manifestant pour le Tibet (...) soient relâchées», a-t-il expliqué.

«Nous avons demandé très clairement que le respect des droits de l'Homme soit assuré», a expliqué M. Kouchner. «La condamnation est forte, venue de l'ensemble du Conseil européen et des 27 pays» membres.

Interrogé sur les Jeux olympiques qui doivent s'ouvrir en août à Pékin, M. Kouchner a précisé que «ce communiqué ne fait pas mention des Jeux olympiques».

La France, elle, «n'était pas partisane d'un boycott», a-t-il rappelé. «Mais la France peut attirer l'attention sur la concomitance entre les Jeux olympiques et cette aspiration tibétaine, que la Chine doit prendre en compte». (ap)

Ton opinion