Actualisé 27.03.2008 à 13:11

Tibet: le président estonien n'assistera pas à l'ouverture des JO

Le président estonien Toomas Hendrik Ilves a annoncé à son tour qu'il n'assistera pas à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin.

Il s'est toutefois gardé d'évoquer la situation au Tibet.

«Le président Ilves a décidé de n'assister ni à la cérémonie d'ouverture des jeux de Pékin, ni à la cérémonie de clôture. Le président suivra ce que font les sportifs estoniens à la télévision», a affirmé à l'AFP le porte-parole de la présidence, Toomas Sildam.

Le président a invoqué des questions d'emploi du temps et non la situation au Tibet pour justifier sa décision.

M. Ilves est le troisième dirigeant d'un pays post-communiste de l'UE à annoncer qu'il ne participerait pas aux cérémonies d'ouverture des jeux, après le président tchèque Vaclav Klaus et le Premier ministre polonais Donald Tusk.

Les ministres des Affaires étrangères de l'UE doivent discuter ce week-end d'un boycott commun de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin pour protester contre la répression au Tibet. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!