Actualisé 19.01.2011 à 06:29

Visite de Hu Jintao aux USA

Tibétains et Chinois manifestent

Plusieurs centaines de Chinois et de Tibétains ont bruyamment manifesté mardi devant la Maison Blanche au moment où le président chinois Hu Jintao arrivait à Washington pour une visite d'Etat.

Plusieurs centaines de Chinois et de Tibétains exhortaient, mardi, le président américain à «admonester Hu» lors des conversations officielles entre les deux dirigeants mercredi.

«Nous sommes ici aujourd'hui pour réclamer nos droits», a expliqué Liu Tongxing, un leader du Parti pour la démocratie en Chine. «Nous sommes venus vivre aux Etats-Unis parce qu'en Chine, nous sommes privés de nos droits. Nous voulons que la Chine soit comme les Etats-Unis, où tout le monde est libre d'exprimer son opinion», a ajouté M. Liu dont les paroles étaient traduites par un interprète.

Des manifestants tibétains étaient également présents devant la Maison Blanche. Certains brandissaient des pancartes sur lesquelles était écrit: «Le Tibet sera libre». Ils scandaient des slogans demandant à M. Obama d'aborder le sujet du Tibet lors de ses entretiens avec M. Hu.

La Maison Blanche a promis mardi que la question des droits ne serait pas éludée. «Nous continuerons à avoir ces conversations difficiles, mais nécessaires, avec la Chine, et nous les aurons encore demain», a déclaré le porte-parole de la présidence américaine, Robert Gibbs.

Arrivé à Washington pour une visite de quatre jours aux Etats- Unis, le dirigeant de la grande puissance asiatique a partagé mardi un dîner avec M. Obama et un cercle restreint de proches collaborateurs.

Tapis rouge

Mercredi débute la visite à proprement parler: cérémonie d'arrivée, rencontre dans le Bureau ovale avec Barack Obama, conférence de presse, avant un somptueux dîner: la Maison Blanche déroule le tapis rouge mercredi pour le président chinois Hu Jintao.

Au cours de cette journée qui devrait faire la part belle aux questions économiques et commerciales, MM. Obama et Hu vont également rencontrer des dirigeants d'entreprises américaines.

Enfin, en soirée, sera donné un dîner d'Etat, à la fois geste diplomatique et événement mondain, dont la liste des invités et le menu ont jusqu'ici été tenus secrets.

Fortes tensions

Contrastant avec cette tonalité festive, la visite de M. Hu intervient après une année marquée par de fortes tensions entre les deux puissances. Les Etats-Unis mettent en particulier la Chine en cause sur les droits de l'homme et sa politique monétaire.

Parmi les autres sujets sensibles, la question tibétaine, les revendications maritimes de Pékin face à des alliés américains, la restriction par la Chine des exportations de minerais stratégiques, les ventes d'armes américaines à Taïwan, pourraient être mentionnés.

(ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!