Actualisé 28.06.2014 à 09:34

GolfTiger Woods manque le cut à Bethesda

L'ancien no 1 mondial a manqué le cut vendredi lors de l'Open de Bethesda, comptant pour le circuit PGA. L'Américain effectuait son retour à la compétition après trois mois d'absence.

C'est seulement de la dixième fois que l'Américain de 38 ans s'arrête au terme du 2e tour dans sa carrière.

C'est seulement de la dixième fois que l'Américain de 38 ans s'arrête au terme du 2e tour dans sa carrière.

Woods a rendu une carte de 75, quatre coups au-dessus du par, à l'issue du 2e tour. La veille, il avait rendu une fiche de 74 pour un total de 149, à quatre coups du cut. Il pointait à 13 longueurs de la tête de l'épreuve occupée par quatre joueurs, les Australiens Marc Leishman et Oliver Goss ainsi que les Américains Ricky Barnes et Patrick Reed.

C'est seulement de la dixième fois que l'Américain de 38 ans s'arrête au terme du 2e tour dans sa carrière, en 299 apparitions sur le circuit PGA. Il n'avait plus manqué le cut d'une épreuve de ce circuit depuis juillet 2012.

Woods a réalisé une série de quatre bogeys entre les trous 11 et 14, sans oublier un double-bogey au trou no 5. Malgré cette contre-performance, il s'est dit «encouragé par ce retour en compétition»: «Je suis vraiment impatient de disputer le British Open», a-t-il insisté.

Sa dernière apparition en compétition remontait au 9 mars, lors du tournoi WGC de Doral (Floride) où il s'était classé 25e, son meilleur résultat en 2014. Gêné depuis plusieurs semaines par une douleur au dos, il avait décidé de subir une intervention chirurgicale pour débloquer un nerf pincé.

Lors de ces trois mois de convalescence, il a reculé de la première à la cinquième place mondiale et a manqué les deux premiers tournois majeurs de l'année, le Masters et l'US Open. Après Bethesda, il aura trois semaines, a priori sans compétition, pour peaufiner sa préparation en vue du troisième rendez-vous du Grand Chelem de l'année, le British Open (17-20 juillet) à Liverpool.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!