Golf: Tiger Woods refuse 800 millions de dollars

Publié

GolfTiger Woods refuse 800 millions de dollars

L’Américain reste fidèle au PGA Tour, malgré une offre faramineuse en provenance de la ligue LIV Golf. Il n’a pas franchi le pas comme d’autres vainqueurs de Majeurs.

Tiger Woods n’a certes plus besoin de gagner de l’argent, mais il vient tout de même de s’asseoir sur 800 millions de dollars. 

Tiger Woods n’a certes plus besoin de gagner de l’argent, mais il vient tout de même de s’asseoir sur 800 millions de dollars. 

AFP

L’ancien champion Greg Norman, devenu le patron de la LIV golf, a affirmé lundi soir que Tiger Woods avait refusé une offre de 700 à 800 millions de dollars pour participer à la nouvelle ligue dissidente financée par des fonds saoudiens.

Alors qu’on lui demandait sur Fox News s’il était vrai que Tiger Woods, quinze fois titré en Grand Chelem, s’était vu offrir «700, 800 millions de dollars» pour rejoindre la LIV, Norman a répondu: «Ce chiffre existait avant que je devienne PDG, donc ce chiffre existe, oui».

«Tiger est quelqu’un qui fait la différence, non ? Donc bien sûr qu’on se tourne vers le meilleur de tous.»

Greg Norman, patron de la LIV Golf

«Tiger est quelqu’un qui fait la différence, non? Donc bien sûr qu’on se tourne vers le meilleur de tous. Ils avaient approché Tiger avant que je devienne PDG, donc oui, le chiffre est dans ces eaux-là», a déclaré l’Australien en marge du tournoi de Bedminster (New Jersey), troisième manche de la LIV Golf.

Cette ligue rebelle au budget hors norme fracture le monde feutré du golf depuis plusieurs mois.

L’ancien No 1 mondial Greg Norman est le patron de la ligue dissidente, LIV Golf.

L’ancien No 1 mondial Greg Norman est le patron de la ligue dissidente, LIV Golf.

AFP

Un champion fidèle au PGA Tour

Tiger Woods, 46 ans, a toujours affirmé sa loyauté envers le PGA Tour et dit qu’il n’avait pas l’intention de suivre les autres vainqueurs de Majeurs, tels Phil Mickelson, Bryson DeChambeau, Sergio Garcia et Dustin Johnson, qui ont franchi le pas.

«Je pense que ce qu’ils ont fait, c’est qu’ils ont tourné le dos à ce qui leur a permis d’arriver à ce niveau.»

Tiger Woods

«Je ne suis pas d’accord», a déclaré Woods avant le British Open en juillet. «Je pense que ce qu’ils ont fait, c’est qu’ils ont tourné le dos à ce qui leur a permis d’arriver à ce niveau», a-t-il fustigé.

«Et qui sait ce qui va se passer dans un avenir proche avec les points du classement mondial, les critères d’entrée dans les tournois du Grand Chelem? Certains de ces joueurs n’auront peut-être jamais la chance de participer à des Majeurs. C’est une possibilité. Nous n’en sommes pas encore sûrs», avait-il craint.

(AFP)

Ton opinion

11 commentaires