Application: TikTok ajoute une dose d’authenticité en copiant BeReal

Publié

ApplicationTikTok ajoute une dose d’authenticité en copiant BeReal

TikTok fait face à un feu nourri de critiques, de son influence sur la santé mentale des plus jeunes aux problèmes de désinformation. L’application tente de se réinventer.

La popularité de TikTok est construite sur un algorithme très efficace.

La popularité de TikTok est construite sur un algorithme très efficace.

AFP

TikTok, l’application largement imitée par ses concurrentes, copie à son tour: la plateforme a ajouté jeudi un nouvel outil qui permet de capturer des images simultanément avec les objectifs à l’avant et à l’arrière de son smartphone, comme le réseau social BeReal.

TikTok Now est censé permettre de partager «vos moments les plus authentiques avec les personnes les plus importantes pour vous», explique un communiqué de l’entreprise. «Vous recevrez une invitation quotidienne à capturer une vidéo de 10 secondes ou une photo pour partager facilement ce que vous êtes en train de faire», détaille-t-elle.

Promesse d’authenticité

La double image (selfie et environnement), les rappels quotidiens, la promesse d’authenticité: ce sont les caractéristiques qui ont fait le succès de BeReal, le réseau social lancé par deux Français en 2020, qui cartonne depuis quelques mois, notamment chez les adolescents et jeunes adultes.

Le concept de BeReal a été créé en réaction aux filtres et outils sophistiqués des applis qui ont fait émerger des formats de divertissement et l’industrie des influenceurs, de Snapchat et Instagram à TikTok. Cela ne les a pas empêchées de s’inspirer de la nouvelle tendance. Snapchat a une «Dual Camera» et Instagram a ajouté fin juillet l’option «Dual» pour «enregistrer des contenus et votre réaction en même temps».

«La différence est significative»

Le service de Meta a déjà copié dans le passé les «Stories» de Snapchat (format éphémère), puis les vidéos courtes et divertissantes de TikTok avec ses «Reels». Et il a conçu en interne un prototype d’invitation à partager un moment authentique, baptisé «Candid».

La décision de TikTok d’imiter BeReal paraît plus étonnante, car l’appli ne se considère pas comme un réseau social à la Facebook, centré sur les interactions entre personnes qui se connaissent. «Nous sommes une plateforme de divertissement», avait déclaré Blake Chandlee, le président des affaires à l’international de l’entreprise, dans une interview à la chaîne américaine CNBC en juin. «La différence est significative. C’est une différence considérable.»

Très efficace algorithme

La popularité de TikTok, construite sur un algorithme très efficace de sélection des contenus en fonction de l’utilisateur, a explosé pendant la pandémie et ne s’est pas démentie depuis. Mais comme ses plus vieilles concurrentes, elle fait face à un feu nourri de critiques, de son influence sur la santé mentale des plus jeunes aux problèmes de désinformation.

Aux États-Unis, elle est dans le collimateur de nombreux élus à cause de sa maison mère, le groupe chinois ByteDance – ils l’accusent de donner accès au gouvernement chinois à des données d’utilisateurs américains, ce qu’elle a toujours nié.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires