Actualisé 02.02.2015 à 11:41

TennisTimea au top, Stan dégringole

Les classements publiés ce lundi ont des résonances différentes pour les deux stars vaudoises du tennis. Bacsinszky atteint son meilleur classement, Wawrinka n'est plus que 9e.

von
lmo

Les destins de Timea Bacsinszky et Stan Wawrinka se croisent ce lundi dans les classements WTA et ATP. Comme attendu, la droitière de Belmont (VD) gagne cinq rangs et atteint son meilleur classement en carrière (36e). Elle devient No 1 helvétique, juste devant Belinda Bencic (37e).

Contrairement à sa jeune compatriote, tombée dès le premier tour à l'Open d'Australie, la Vaudoise a atteint pour la première fois les seizièmes de finale à Melbourne, éliminée par Garbine Muguruza. A 25 ans, Timea Bacsinszky réussit un retour tonitruant, alors qu'elle avait songé très sérieusement à tout arrêter il y a moins de deux ans.

Côté féminin, la 7e place de Martina Hingis en double est également à souligner. La Saint-Galloise a remporté l'épreuve mixte du premier Grand Chelem de la saison aux côtés de Leander Paes. Associée à Flavia Pennetta, l'ancienne No 1 mondiale a connu moins de succès lors de l'épreuve féminine, subissant l'élimination en huitièmes de finale. En simple, la gagnante Serena Williams reste logiquement au sommet devant la finaliste Maria Sharapova.

Stan Wawrinka reste au contact

Chez les messieurs, la place en finale d'Andy Murray lui aura permis de retrouver le Top 4. Après avoir longtemps dominé le tennis mondial, le Big Four composé de Novak Djokovic (ATP 1), Roger Federer (2), Rafael Nadal (3) et Murray (4) est donc de retour. Le Serbe, vainqueur à Melbourne, a accentué son avance sur Federer, éliminé dès le 3e tour. Elle se monte désormais à 3800 points.

Le gros changement parmi les meilleurs concerne Stan Wawrinka. Si le Vaudois n'a pas pu conserver son titre en Australie, il a tout de même atteint les demi-finales, éliminé en cinq sets par Djokovic.

Comme il s'y attendait, «Stanimal» sort toutefois du groupe fermé des quatre meilleurs mondiaux, qu'il occupait depuis un an. Il ne pointe plus désormais qu'au 9e rang de la hiérarchie mondiale. Wawrinka ne compte que 15 points de retard sur le 8e Marin Cilic. Pas anodin, lorsqu'on sait qu'être classé parmi les huit meilleurs permet d'éviter de les affronter avant les quarts de finale dans les tournois du Grand Chelem notamment.

A noter encore les belles progressions de Nick Kyrgios (35e) et Bernard Tomic (48e). Les deux Australiens gagnent chacun 18 places.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!