Actualisé 14.08.2017 à 21:07

TennisTimea Bacsinszky renonce à jouer l'US Open

La Vaudoise ne sera pas rétablie pour le dernier Grand Chelem de la saison, qui se déroulera du 28 août au 10 septembre à Flushing Meadows.

Keystone/AP/Michel Euler

L'été est décidément difficile pour les stars du tennis suisse. Timea Bacsinszky (WTA 24) a ainsi déclaré forfait pour l'US Open lundi. Sa décision survient alors que Roger Federer a renoncé lundi également au Masters 1000 de Cincinnati, que Stan Wawrinka a mis un terme à sa saison en raison d'une blessure à un genou et que Belinda Bencic vient tout juste de reprendre l'entraînement après avoir été opérée du poignet gauche. La Vaudoise n'est pas apparue en compétition depuis Wimbledon, où elle avait été sortie au 3e tour.

Timea Bacsinszky avait souffert de la cuisse gauche au cours de son match perdu en trois sets face à Agnieszka Radwanska sur le gazon londonien, et les examens avaient révélé deux déchirures musculaires. Sa cuisse va beaucoup mieux, comme elle l'explique dans un communiqué diffusé lundi soir, mais elle a profité de sa pause forcée pour soigner son... poignet gauche.

Soins et examens

La demi-finaliste de Roland-Garros, qui a déjà dû déclarer forfait cet été pour un tournoi de Gstaad dont elle est l'ambassadrice, souligne souffrir de ce poignet depuis la fin de la saison 2016. «Il est important à ce stade que je laisse le temps nécessaire à mon corps pour récupérer», déclare-t-elle dans ce communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. «Je dois encore poursuivre les soins pour ma main et procéder à quelques examens», précise-t-elle.

Privée de tennis depuis plus d'un mois, Timea Bacsinszky envisageait initialement de revenir sur les courts la semaine prochaine à New Haven. Mais elle doit prendre son mal en patience, comme elle a déjà dû le faire ce printemps avec cette blessure au poignet gauche qui l'avait contrainte à abandonner en 8e de finale à Indian Wells et à déclarer forfait pour le tournoi de Miami. La Vaudoise n'avait en outre pas pu évoluer à son meilleur niveau en Biélorussie, où la Suisse s'était inclinée en demi-finale de FedCup en avril. (20 minutes/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!