Genève: Timide hausse des frontaliers l’an dernier
Publié

GenèveTimide hausse des frontaliers l’an dernier

La reprise de fin d’année a permis une augmentation de 0,5 % du nombre de frontaliers en 2020, à 92’511. Il s’agit de la plus faible hausse enregistrée depuis plus de vingt ans.

par
lhu
A la fin du mois de décembre 2020, 92‘511 frontaliers étrangers étaient actifs dans le canton du bout du lac, soit 415 de plus que fin 2019.

A la fin du mois de décembre 2020, 92‘511 frontaliers étrangers étaient actifs dans le canton du bout du lac, soit 415 de plus que fin 2019.

FABRICE COFFRINI / AFP

Malgré une année 2020 économiquement incertaine en raison du Covid, le nombre de frontaliers à Genève est resté stable. Il a même très légèrement augmenté en fin d’année, indique «Le Dauphiné libéré». Ainsi, l’an dernier, à la fin du mois de décembre, 92‘511 frontaliers étrangers étaient actifs dans le canton du bout du lac, soit 415 de plus que fin 2019, selon l’Office cantonal de la statistique. Il s’agit néanmoins de la hausse la plus faible enregistrée depuis plus de vingt ans, en 1998.

La restauration a particulièrement souffert des restrictions sanitaires. Conséquence, fin décembre 2020, le secteur comptait 633 frontaliers de moins que l’année d’avant. Le commerce a, quant à lui, perdu 248 frontaliers, le transport et la manutention, eux, comptabilisent près de 200 personnes de moins. À l’inverse, deux branches ont dénombré une nette augmentation du nombre de frontaliers: la construction (+ 555) et la santé humaine et action sociale (+ 508).

Ton opinion