Bande dessinée: Tintin aux pays des enchères: un succès
Actualisé

Bande dessinéeTintin aux pays des enchères: un succès

Une vente aux enchères exceptionnelle de près de 600 lots signés Hergé ou relatifs à Tintin a battu tous les records dimanche en Belgique.

La vente qui a eu lieu à Namur, dans le sud de la Belgique, était dominée par cinq planches originales du géant de la bande dessinée belge. Elle a atteint 1,172 million d'euros (1,768 million de francs), battant le record mondial pour des objets liés à Hergé et le record pour une bande dessinée vendue en Belgique, a indiqué Thibaut Van Houtte, un expert de la salle de ventes Rops.

»Cela a dépassé largement même notre estimation haute de 650.000 euros», a-t-il dit. Les acheteurs étaient venus de toute l'Europe mais aussi des Etats-Unis et de Chine.

Acheteur anonyme

Cependant, M. Van Houtte s'est réjoui que les deux planches qui ont atteint les enchères les plus élevées aient été achetées par un collectionneur belge anonyme.

Le lot le plus cher acheté par ce collectionneur belge est une page dessinée de la main de l'artiste montrant Tintin, son chien Milou et le capitaine Haddock, réalisée en 1963 pour «Les Bijoux de la Castafiore», qui a atteint 312.5000 euros, plus de trois fois le montant estimé dans le catalogue, a précisé Van Houtte.

Ce Belge a également acquis une page de dessins originaux avec un spectaculaire accident de voiture, celui que l'on voit dans «L'affaire Tournesol» de 1956.

Affiche de théâtre

A côté de pièces comme des albums ou des plaques émaillées figuraient notamment une affiche de théâtre de décembre 1941 pour une pièce jouée en pleine occupation allemande et co-signée par Hergé: «M. Boullock a disparu ou les nouvelles aventures de Tintin», ainsi que trois planches crayonnées et deux encrées.

Cette vente était le fruit d'une collecte consécutive à un appel lancé en février par Moulinsart SA, la société chargée de l'exploitation commerciale de l'oeuvre d'Hergé et co-organisatrice de la vente.

Le personnage de Tintin est apparu pour la première fois dans l'album «Tintin au pays des Soviets», publié initialement par épisodes en 1929 et 1930 dans un supplément de l'hebdomadaire catholique belge Le Vingtième Siècle.

Le créateur de Tintin, Georges Remi, alias Hergé, est mort en 1983. Ses descendants ont toujours refusé de céder les droits.

Musée Hergé

Une série d'événements autour du plus célèbre personnage de la BD belge et de son créateur culminera le 2 juin avec l'ouverture à Louvain-la-Neuve, près de Bruxelles, du musée Hergé conçu par l'architecte français Christian de Portzamparc, pour le compte de la Fondation Hergé.

(ats)

Ton opinion