Actualisé 06.10.2018 à 10:18

TennisTirages compliqués pour Wawrinka et Federer

Roger Federer devrait débuter la défense de son titre à Shanghai contre Medvedev. Stan Wawrinka face à Coric.

von
Mathieu Aeschmann

Cinq semaines après sa défaillance contre John Millman en huitième de finale de l'US Open, Roger Federer fera son grand retour sur le circuit ATP, mardi ou mercredi à Shanghai, traditionnel avant-dernier Masters 1000 de la saison. Tenant du titre, il affrontera le vainqueur du premier tour entre Daniil Medvedev (ATP 32) et l'invité chinois Ze Zhang (ATP 2015). Autant dire que «RF» a de très grandes chances de disputer son premier match officiel contre le jeune Russe, irrésistible cette semaine à Tokyo où il disputera la finale dimanche matin (victoires contre Schwartzman, Raonic et Shapovalov).

Djokovic chasse la place de No 1 mondial

Invité par les organisateurs, Stan Wawrinka s'est vu lui aussi proposer une entrée en matière délicate contre Borna Coric, 18e mondial et tête de série No 13 dans la mégapole chinoise. Vainqueur héroïque du simple décisif en demi-finale de Coupe Davis contre les États-Unis, le Croate reste sur une rentrée manquée à Shenzhen (défaite face à Norrie). Est-il en train d'économiser ses efforts en vue d'une fin de saison qui l'emmènera jusqu'à fin novembre et une finale de Coupe Davis à Lille? C'est possible. Reste que Borna Coric est un sacré client sur dur – quart à Miami, demie à Indian Wells – et Stan Wawrinka devra se montrer bien plus constant que cette semaine face à Shapovalov s'il veut s'offrir une chance de briller à Shanghai.

En l'absence de Rafael Nadal, cet avant-dernier Masters 1000 de la saison pourrait également permettre à Novak Djokovic de totalement relancer la course à la place de No 1 mondial. «Nole» débarque en effet en Chine avec seulement 1035 points de retard sur l'Espagnol qui est resté en Europe pour soigner son genou. «Comme je suis en course pour la place de No 1, j'ai décidé avec mon équipe de rester un peu plus longtemps à Belgrade afin de récupérer et de bâtir une bonne base physique pour Shanghai», a expliqué le dernier vainqueur de l'US Open lors d'une conférence de presse cette semaine. Novak Djokovic a trop d'expérience pour se tromper d'objectif: un titre en Chine le placerait dans une position idéale en vue du sprint final entre Bâle, Bercy et Londres.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!