États-Unis - Tirée de sa tente et tuée par un grizzly: «Tout le monde est très secoué»
Publié

États-UnisTirée de sa tente et tuée par un grizzly: «Tout le monde est très secoué»

Une sexagénaire qui campait dans le Montana a été mortellement attaquée par un ours, dans la nuit de lundi à mardi.

Leah, 65 ans, était passionnée de cyclisme.

Leah, 65 ans, était passionnée de cyclisme.

Facebook

Partie pour un long périple à vélo, Leah Davis Lokan s’est arrêtée près d’Ovando (Montana) pour y passer la nuit. Dans la nuit de lundi à mardi, un grizzly d’environ 180 kilos a réveillé les campeurs, qui ont sorti la nourriture de leur tente, ont sécurisé les lieux et sont retournés se coucher. Environ une heure plus tard, l’animal est revenu à la charge, et la police locale a reçu l’appel de détresse de deux personnes réveillées par des bruits terrifiants.

L’ours avait tiré Leah hors de sa tente et s’en était violemment pris à elle. Quand d’autres campeurs ont déchargé leur répulsif pour ours dans l’espoir de faire fuir le plantigrade, il était déjà trop tard pour la victime. Les secouristes, arrivés par la route et par hélicoptère, n’ont rien pu faire pour réanimer la sexagénaire. Pour l’heure, les autorités n’ont pas pu retrouver le grizzly, qui aurait également tué plusieurs poulets au village.

ADN prélevé

«À ce stade, notre meilleure chance d’attraper cet ours sera de poser des pièges près du poulailler où l’ours a tué et mangé plusieurs poulets», a indiqué Randy Arnold, superviseur régional des Parc, Poissons et Faune du Montana. S’il est retrouvé, le grizzly sera abattu. Les autorités ont prélevé l’ADN de l’ours sur les lieux de l’attaque et pourront le comparer à celui de tout ours qu’elles parviendront à piéger.

«Tout le monde est très secoué en ce moment», a confié Tiffanie Zavarelli, propriétaire du saloon local. Selon elle, c’est la première fois qu’une attaque mortelle d’ours survient dans le coin.

(joc)

Ton opinion