Tirreno - Adriatico: Cancellara fait bonne impression
Actualisé

Tirreno - Adriatico: Cancellara fait bonne impression

L'Espagnol Joachim Rodriguez s'est montré le plus fort sur la pente escarpée de l'arrivée à Montelupone pour emporter vendredi la 3e étape de Tirreno- Adriatico.

Le Suisse Fabian Cancellara a fait très bonne impression en prenant le 10e rang à 26'' du vainqueur.

Arrivé troisième, le Suédois Niklas Axelsson (Diquigiovanni) s'est quant à lui emparé du maillot de leader.

Avant d'en terminer avec les 192 km au programme, les coureurs ont dû gravir à deux reprises une côte de 1800 m avec des passages à près de 20%. Inévitablement, celle-ci a été déterminante pour l'issue de l'étape.

Ainsi, au premier passage, une chute a éliminé plusieurs gros bras - Freire, Boonen - et, surtout, le grand favori du jour, l'explosif grimpeur italien Ricardo Ricco (qui a ensuite achevé l'étape à 15'56'' du vainqueur).

Au deuxième passage, alors que le peloton ne comptait plus qu'une quarantaine d'unités, à la suite d'un premier démarrage de Visconti à 1 km de l'arrivée, Rodriguez est parti en contre à 400 m de la ligne. Un démarrage décisif qui a permis au champion d'Espagne de remporter la 10e victoire de sa carrière.

A la 2e place, le vainqueur du dernier Giro Danilo Di Luca (LPR) a terminé dans le même temps qu'Axelsson (3e), à 12''.

Avant l'explication finale, deux coureurs échappés étaient longtemps restés en tête, l'Espagnol José Garcia Acosta (Caisse d'Epargne) et le Français Lloyd Mondori (AG2R). Après avoir compté jusqu'à plus de 8' d'avance, ils ont été rattrapés dans les 20 derniers kilomètres.

Samedi, la 4e étape doit mener les coureurs de Porto Recanati à Civitanova Marche sur 166 km. L'arrivée est idéale pour un sprinter, mais une côte à 12 km de l'arrivée peut favoriser les attaquants. (si)

Ton opinion