Actualisé

Crise nucléaire au JaponTokyo n'élargit pas la zone d'évacuation

Le Japon ne prévoit pas d'élargir le périmètre d'évacuation de 20 km autour de Fukushima, malgré des taux de radiation élevés mesurés à 40km de la centrale accidentée.

«L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) nous a informés que le niveau de radiation dans le sol dépassait les limites prévues par l'AIEA. Elle nous a demandé de suivre de près la situation sur la base de ces informations», a déclaré le porte- parole du gouvernement japonais Yukio Edano.

Interrogé sur un éventuel élargissement du périmètre d'évacuation, M. Edano a répondu: «Je ne pense pas que ce soit quelque chose de nature à exiger une telle action. Mais le fait que le niveau de radiation dans le sol soit élevé conduit inévitablement à soulever la possibilité qu'une accumulation (de radiation) à long terme puisse être dangereuse pour la santé».

«De ce fait, nous allons continuer à suivre le niveau de radiation avec la plus grande vigilance. Nous prévoyons de prendre des mesures si nécessaire», a ajouté M. Edano.

L'AIEA a indiqué mercredi que les niveaux de radiations mesurés dans un village à 40 km de la centrale de Fukushima dépassaient les niveaux recommandés. «Les premiers résultats indiquent que l'une des valeurs limites justifiant une évacuation, selon les recommandations de l'AIEA, a été dépassée dans le village de Iitate», a déclaré le chef du département de sûreté et sécurité nucléaire de l'AIEA, Denis Flory.

Suggestion de l'agence nucléaire nippone

Le gouvernement japonais devrait envisager une extension de la zone d'évacuation autour de la centrale de Fukushima, a suggéré jeudi l'Agence de sûreté nucléaire nippone. Pour l'heure, les habitants ont été évacués dans un rayon de 20 kilomètres.

Des voix se sont élevées ces derniers jours pour que les autorités élargissent cette zone, en raison de la situation toujours inquiétante à la centrale. Le gouvernement s'est borné pour l'instant à encourager les habitants à quitter la zone comprise entre 20 et 30 km autour de la centrale.

Il ne leur a pas expressément ordonné de le faire. Il leur a en revanche vivement conseillé de rester calfeutrés chez eux. L'ONG Greenpeace a recommandé une extension d'au moins 10 km de la zone d'évacuation.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!