Actualisé 13.02.2019 à 12:03

Jeux vidéoTom Clancy's The Division 2: «C'est chouette, mais...»

De jeudi à lundi, des joueurs triés sur le volet ont eu la possibilité de tester la dernière création d'Ubisoft.

de
xfz
Un Vaudois a testé ce nouvel opus en primeur.

Un Vaudois a testé ce nouvel opus en primeur.

DR

Les ventes Tom Clancy's The Division, sorti en 2016, avaient franchi la barre des 20 millions et les critiques de la presse spécialisée étaient plutôt positives. Dès lors, l'annonce, en mars 2018, d'un second opus de ce jeu de tir à la troisième personne a suscité de réelles attentes chez les gamers.

Parmi ces derniers, quelques chanceux ont pu tester en primeur entre jeudi et lundi, sur PS4, une partie du jeu (bêta privée). S'il devrait encore être amélioré, d'ici la sortie officielle prévue le 15 mars, il a néanmoins laissé de bonnes impressions, sans totalement convaincre.

Pas assez d'évolution

Robin, un jeune Vaudois passionné de jeux vidéos, fait partie des heureux élus. Avec trois amis, il a littéralement passé quatre jours sur sa console. «Dans l'ensemble, c'est chouette. Mais je m'attendais à mieux. Comme j'ai bien aimé Division 1, j'ai forcément aimé Division 2. J'aurais toutefois apprécié davantage d'évolution dans le gameplay (n.d.l.r.: expérience de jeu)», partage-t-il.

Principale nouveauté, l'histoire (lire encadré) se déroule désormais à Washington (USA), au lieu de New York. «Les graphismes sont monstrueux, surtout pour ce qui est du niveau de réalisme. Chaque détail est inspiré de la vraie ville. De plus, le premier quartier général que l'on rejoint, c'est rien de moins que la Maison blanche.»

«Tout au plus, ils vous faisaient coucou»

Les interactions avec les personnages contrôlés par la machine sont bien plus complètes que dans la première version. «Avant, mis à part ceux qui avaient des missions à proposer, ils ne faisaient rien. Tout au plus, ils vous faisaient coucou. Maintenant, on peut leur demander des trucs, comme récolter des objets», poursuit le Vaudois.

Ce jeu, édité par Ubisoft et bientôt disponible sur PS4, Xbox One et PC, sera jouable en solo ou en coopération. «Un détail que j'ai trouvé particulièrement intéressant, c'est qu'on peut demander de l'aide lorsqu'on est submergé par les ennemis et des joueurs qu'on ne connait pas viennent à la rescousse.»

Billets empoisonnés

L'histoire de Tom Clancy's The Division se déroule aux USA. Un poison, diffusé lors du Black Friday via des billets de banque, a provoqué le chaos dans tout le pays. Différentes factions se déchirent et s'entre-tuent pour prendre le contrôle. Quant au joueur, il incarne un agent dont la mission est d'établir une base à New York, à partir de laquelle le Gouvernement pourra rétablir la paix. Le second opus, Tom Clancy's The Division 2, s'inscrit dans la continuité du premier, mais quelques mois plus tard. Cette fois, l'action se passe dans la capitale.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!