Tom Cruise humilié par la Paramount
Actualisé

Tom Cruise humilié par la Paramount

Le studio Paramount a annoncé son divorce unilatéral d'avec Tom Cruise. Il a aussi mis en cause le comportement public de la star de Hollywood.

C'est Sumner Redstone, patron du géant américain des médias Viacom, la maison-mère du studio, qui a lui-même annoncé la nouvelle dans un entretien au Wall Street Journal (WSJ), sonnant le glas d'une collaboration de 14 ans ayant fait de Cruise l'acteur le mieux payé du cinéma mondial.

«Nous l'apprécions en tant que personne, mais nous avons estimé que renouveler son contrat n'était pas approprié», a notamment déclaré M. Redstone. Camouflet supplémentaire pour Cruise, le nabab des médias a directement mis en cause le comportement de la vedette des «Mission impossible».

Scientologue militant

«La façon dont il s'est récemment conduit n'est pas acceptable pour Paramount», a-t-il fait valoir dans cet entretien qui doit paraître mercredi.

L'acteur de 44 ans a été critiqué pour son attitude en 2005 lorsqu'il avait sauté sur un canapé dans l'émission de télévision de la «papesse» du petit écran, Oprah Winfrey, pour professer son amour envers sa nouvelle petite amie Katie Holmes, de 17 ans sa cadette, qui lui a récemment donné une fille.

Egalement en pleine promotion du film «La guerre des mondes» de Steven Spielberg, il s'était opposé avec virulence à un autre animateur de télévision en réfutant la psychiatrie, une des cibles privilégiées de la secte de la scientologie dont il est le membre le plus célèbre.

Tom Cruise était devenu la risée de la presse et des comiques américains après cette série d'incidents.

Tour de table fructueux

La partenaire de l'acteur dans la maison de production Cruise/Wagner, Paula Wagner, a pour sa part qualifié les déclarations de M. Redstone d'»outrancières et irrespectueuses», selon le quotidien Variety.

Cités par la «bible» de Hollywood sur son site internet, les deux associés ont affirmé avoir déjà réuni un tour de table de 100 millions de dollars via des fonds spéculatifs pour continuer à monter des films.

Leur société était liée depuis 1992 à la Paramount, collaboration qui a dernièrement donné «La guerre des mondes» et «Mission impossible 3» (MI:3). Ce contrat a fait de Cruise l'acteur le mieux payé de Hollywood, avec un salaire réputé atteindre le tiers des recettes.

Mais «MI:3» a été un relatif échec au box-office nord-américain, recueillant 133 millions de dollars de recettes pour un budget de tournage de 150 millions. Il s'est toutefois rattrapé à l'international avec 259 millions de plus.

Ces performances moyennes ont été imputées au comportement de l'acteur, à un moment délicat pour lui puisque le contrat entre Cruise/Wagner et Paramount expirait cet été. (ats)

Ton opinion