Tennis – Coupe Davis: Tomic s'en prend au fantasque Kyrgios
Actualisé

Tennis – Coupe DavisTomic s'en prend au fantasque Kyrgios

L'Australie a été éliminée à domicile au 1er tour de la Coupe Davis par les Etats-Unis, ce week-end, au cœur d'un tumulte qu'elle aurait aimé éviter.

par
duf

Tout avait commencé avec le forfait de Nick Kyrgios (ATP 27), le grand talent du tennis australien, en amont de cette rencontre face aux USA, à Kooyong, quartier de Melbourne. Annoncé malade, le parfois sulfureux joueur de Canberra, connu pour avoir eu maille à partir avec Stan Wawrinka, notamment, a dû laisser à Sam Groth (ATP 77) et Bernard Tomic (ATP 20) le soin d'accueillir John Isner (ATP 11) et Jack Sock (ATP 24). Fraîchement retraité du circuit professionnel, le capitaine australien Lleyton Hewitt a même dû ressortir sa raquette pour jouer le double avec John Peers face aux frères Bryan, meilleur paire de l'histoire!

Autant dire que l'exercice était compliqué pour les Australiens, qui ont de plus dû composer avec une blessure de Tomic dimanche, alors qu'il disputait un match déjà décisif face à Isner. Alors qu'il recevait des soins lors d'un changement de côté, le No 1 «Aussie» en a profité pour déverser son fiel sur Kyrgios. Un micro sur le court a capté les paroles de Tomic à son capitaine Hewitt. «Pourquoi Nick fait semblant? C'est la deuxième fois, la troisième, même, qu'il le fait! Pendant que je suis là, Nick est assis à Canberra. Mon cul qu'il est malade!»

«Il perdra mon respect»

Plus tard, en conférence de presse, Tomic a campé sur sa position lorsqu'il est revenu sur le sujet : «L'an dernier, il n'est pas venu en République tchèque à cause d'une fracture de fatigue et après, il jouait à Indian Wells. Son excuse, c'est de dire que là il n'est pas en état mais que ça ira mieux demain. S'il s'aligne à Indian Wells cette année, il perdra mon respect.»

Kyrgios a riposté sur les réseaux sociaux en rédigeant un tweet rapidement effacé par la suite: «N'oublions pas qui détient le record de la défaite la plus rapide sur le circuit ATP, lol. Combien de minutes, déjà?», a-t-il plaisanté au sujet du revers expéditif concédé par Tomic en 2014 à Miami face à Jarkko Nieminen, en seulement 28 minutes et 20 secondes (6-0 6-1). Après avoir supprimé le message, Kyrgios en a posté deux autres pour expliquer qu'il avait eu une réaction à chaud. «Mais ne t'attends pas à ce que je prenne ta défense dans un avenir proche», a-t-il tout de même menacé, s'adressant très certainement à Tomic. Belle ambiance pour Hewitt et ses débuts dans le fauteuil du capitaine australien!

Ton opinion