Justice: Toni Musulin sera présenté mercredi au parquet de Lyon
Actualisé

JusticeToni Musulin sera présenté mercredi au parquet de Lyon

Le convoyeur de fonds français, devenu célèbre pour avoir dérobé sans violence des millions d'euros avant de se livrer à la police à Monaco, a avoué le vol devant les enquêteurs mardi.

Il n'a toutefois pas révélé l'endroit où sont cachés les 2,5 millions d'euros qui manquent encore à l'appel.

Soupçonné d'avoir volé 11,6 millions d'euros à Lyon lors d'un transfert de fonds le 5 novembre, l'homme de 39 ans s'est rendu lundi à la police monégasque, qui l'a remis rapidement - et avec son accord - aux mains de la police judiciaire française. Neuf millions avaient été retrouvés deux jours après le vol.

«Il reconnaît les faits, mais ne les explique pas», a déclaré à l'AFP le vice-procureur de Lyon, Jean-François Varaldi.

«C'est un vol simple. Il encourt trois ans de prison maximum», a commenté une source judiciaire française, se disant sceptique quant à sa volonté de coopérer et évoquant l'hypothèse d'une reddition «planifiée».

Pour ne pas vivre traquer

Le présumé cambrioleur, d'origine serbo-croate, aurait décidé de «payer son dû judiciaire, afin de ne pas avoir à vivre traqué ensuite», avec l'idée de récupérer l'argent plus tard, a avancé ce responsable. La théorie d'une reddition «planifiée» n'est pour l'heure «qu'une hypothèse», a-t-il précisé.

L'avocat du convoyeur, Me Christophe Cottet-Bretonnier, a déclaré mardi à l'AFP que son client lui était «apparu soulagé de s'être rendu».

La garde à vue du suspect, interrogé par la police judiciaire à Lyon, a été prolongée mardi et il devrait être présenté au parquet mercredi, avant d'être déféré devant un juge pour son inculpation.

(afp)

Ton opinion